Course sur le campus: nouveau circuit, nouveau record

  • Forum
  • Le 2 octobre 2018

  • Mathieu-Robert Sauvé
Les coureurs ont bénéficié d'une matinée fraîche pour participer à la Course sur le campus, qui deviendra, espère-t-on, une tradition de la rentrée d'automne.

Les coureurs ont bénéficié d'une matinée fraîche pour participer à la Course sur le campus, qui deviendra, espère-t-on, une tradition de la rentrée d'automne.

Crédit : Jacob Rivest - Voltaic Photographie S.E.N.C.

En 5 secondes

La 5e Course sur le campus s’est déroulée dans des conditions idéales le 30 septembre.

Maxime Boidin a remporté la Course sur le campus de l’Université de Montréal le 30 septembre, bouclant le 10 km en un temps de 41 min 41 s. Samuel Lajoie-Tremblay (41:43) l’a suivi de peu et Victor Massart a pris la troisième place avec un temps de 42:23. À l’épreuve du 5 km, Mohamed El Amine Elforaici est arrivé premier (19:12), Maxime Katz deuxième (19:22) et Guillaume Rompré troisième (20:17). Enfin, la course de 2 km a été remportée par Karl Dunkelmann, suivi de Jacob Fauteux et Mélodie Hébert.

Pas moins de 320 personnes – étudiants, employés, professeurs et représentants du rectorat et du décanat des arts et des sciences – s’étaient inscrites à la 5e Course sur le campus. C’est une hausse significative de la participation par rapport à l’an dernier, alors que 260 coureurs avaient pris part à la compétition.

«Nous sommes très satisfaits de la tenue de cette course qui, nous l’espérons, deviendra une tradition de la rentrée pour toute la communauté universitaire», a déclaré Sandrine Desforges, coordonnatrice aux affaires associatives à la Fédération des associations étudiantes du campus de l’UdeM (FAÉCUM), qui a mis en place l’activité avec son collègue Maxime Paquet, coordonnateur à la vie de campus. Zacharie Amyotte, président de l’Association étudiante de kinésiologie et éducation physique de l’Université (AEKEPUM), et Kevin L’Espérance, étudiant au doctorat en épidémiologie, ont aussi prêté main-forte aux organisateurs. C’était la première fois que la FAÉCUM encadrait l’activité à la suite de l’AEKEPUM, qui l’a lancée en 2012. Une vingtaine de bénévoles étudiants (dont des apprenties nutritionnistes qui ont confectionné la collation d’après-course) ont assuré la bonne marche de l’activité.

Compte tenu des travaux d’infrastructure aux abords du campus, le circuit de 2018 avait été modifié pour être presque entièrement aménagé sur le terrain boisé de l’UdeM. «C’était très agréable de courir avec les étudiants. Dommage qu’il n’y ait pas eu davantage de professeurs et d’employés pour saisir cette occasion de pratiquer une activité physique accessible», a commenté la vice-rectrice adjointe aux affaires étudiantes, Chantal Pharand, qui a participé à l’épreuve du 5 km.

La plus jeune coureuse était âgée de 18 mois (sa mère a franchi la distance de 2 km) et le doyen a été le professeur de droit Ejan Mackaay (75 ans), qui a couru le 10 km.