Un microscope à la fine pointe de la technologie au service des patients

Le Centre universitaire d'ophtalmologie de l’UdeM à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont est maintenant doté du tout premier microscope opératoire équipé d'un système de tomographie par cohérence optique au Canada.

Le Centre universitaire d'ophtalmologie de l’UdeM à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont est maintenant doté du tout premier microscope opératoire équipé d'un système de tomographie par cohérence optique au Canada.

Crédit : Getty

En 5 secondes

Première canadienne en ophtalmologie : l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont vient de faire l’acquisition du tout premier microscope opératoire équipé d'un système de tomographie par cohérence optique.

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMTL) est fier d’annoncer que le Centre universitaire d'ophtalmologie (CUO) de l’Université de Montréal à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont est maintenant doté du tout premier microscope opératoire équipé d'un système de tomographie par cohérence optique au Canada. Grâce à cet appareil à la fine pointe de la technologie (Opti Lumera 700 avec Rescan, Zeiss inc.), les patients peuvent désormais subir une chirurgie assistée par tomographie optique intraopératoire. Cette technologie est particulièrement utile pour pratiquer des greffes de cornée modernes et complexes de type DALK (Deep Anterior Lamellar Keratoplasty) ou DMEK (Descemet’s Membrane Endothelial Keratoplasty). Ces chirurgies impliquent une dissection de haute précision à différents niveaux de l’épaisseur cornéenne pour ne remplacer que la partie malade de la membrane.

La tomographie par cohérence optique utilisée pendant l'intervention permet au chirurgien de déterminer avec précision la profondeur à laquelle il réalisera une incision dans la cornée et de positionner avec exactitude le greffon. La qualité et le taux de succès de certains types de greffes s'en trouvent augmentés. Ces techniques vont améliorer la qualité des soins apportés à des patients ayant des troubles visuels causés par des cicatrices cornéennes, des kératocônes ou des dystrophies de la cornée. Les patients atteints d'une maladie de la rétine ou de glaucome pourront aussi bénéficier de chirurgies pratiquées avec cet appareil sophistiqué.

«Avec cet ajout précieux, le CUO poursuit sa mission de mettre au point et d’appliquer des technologies de pointe en ophtalmologie pour le bien-être des patients de tout le Québec», a déclaré Yvan Gendron, président-directeur général du CIUSSS-EMTL.

  • Images peropératoires d'une vitrectomie pratiquée pour un décollement de rétine. À gauche, vue du chirurgien par le microscope. À droite, cinq coupes par tomographie par cohérence optique démontrant les plis rétiniens et permettant de visualiser certains segments de la membrane que le chirurgien doit retirer.

    Crédit : Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

L’expertise du CUO et de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Le Centre universitaire d’ophtalmologie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont fait partie des axes d’excellence du CIUSSS-EMTL et fait sa fierté. Le CUO, désigné par l’Université de Montréal et le ministre de la Santé et des Services sociaux en 2016, a le mandat d’offrir des soins de santé de troisième et quatrième ligne à la population du Québec, d’évaluer et de concevoir de nouvelles technologies, de proposer un milieu d’enseignement pour les étudiants et résidents en ophtalmologie et de contribuer au succès de la recherche fondamentale et clinique en santé de la vision au Québec. Au cours des dernières décennies, grâce à la mobilisation de partenaires, de médecins, de professionnels de la santé et de chercheurs, le CUO a pu acquérir une réputation enviable aux échelles nationale et internationale. Avec le vieillissement de la population et l’augmentation significative de l’espérance de vie, l’incidence de la cécité et de la basse vision connaît une croissance importante au Québec et ailleurs dans le monde.

«Prodiguer des soins de pointe en santé de la vision est une priorité en matière de santé publique. Une vision saine permet aux gens de demeurer autonomes, d’éviter les chutes, l’isolement et la dépression. Les ophtalmologistes du Centre universitaire d’ophtalmologie sont heureux d’être à l’avant-garde et de participer à l’avancement de leur spécialité, d’innover avec les chercheurs et d’offrir l’excellence à la population», a déclaré la Dre Isabelle Hardy, chef médicale du CUO depuis 2012. Par ailleurs, la proximité du CUO et du Centre de recherche en thérapie cellulaire annonce un avenir prometteur dans ce domaine. Le CUO est également l'un des deux seuls centres au Canada à pratiquer l'implantation de prothèses de vision artificielle (Argus II) pour les patients atteints de rétinite pigmentaire. 

De son côté, la doyenne de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, la Dre Hélène Boisjoly, a déclaré que «le CIUSSS de l’Est est un centre universitaire de haut calibre qui cumule les succès et les innovations en ophtalmologie. L’acquisition de ce microscope unique au Canada en est un exemple éloquent. L’ajout de cet appareil de haute précision est un véritable coup de maître et représente un apport inestimable pour la formation de la relève et l’offre de soins chez nous à Montréal et au Québec».

 

 

À propos du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-Est) regroupe l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’Hôpital Santa Cabrini, le CHSLD Polonais Marie-Curie-Sklodowska et l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, de même que les centres de santé et de services sociaux de Saint-Léonard et de Saint-Michel, de la Pointe-de-l’Île et Lucille-Teasdale. Il compte près de 15 000 employés et près de 1000 médecins répartis au sein de 43 points de service pour une population de 500 000 personnes. Il offre une gamme complète de soins de santé et de services sociaux de première ligne, de soins hospitaliers généraux, spécialisés, surspécialisés et de soins en santé mentale. Il offre également des soins de longue durée en hébergement. Affilié à l’Université de Montréal, le CIUSSS-Est conjugue les missions d’enseignement, d’évaluation et de recherche avec la formation de médecins et professionnels de la santé. Ses deux centres de recherche d’envergure se démarquent sur les plans national et international dans les sphères d’expertise que sont la santé mentale, l'immuno-oncologie, la santé de la vision, la néphrologie et la thérapie cellulaire. www.ciusss-estmtl.gouv.qc.ca

Relations avec les médias