Le sociologue Marcel Fournier reçoit un doctorat honorifique de l’Université de Bordeaux

Marcel Fournier

Marcel Fournier

En 5 secondes

Marcel Fournier, sociologue de réputation internationale, a reçu un doctorat honorifique de l’Université de Bordeaux pour ses travaux sur l’histoire de la sociologie.

Marcel Fournier, professeur au Département de sociologie de l’Université de Montréal, a reçu un doctorat honoris causa de l’Université de Bordeaux à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée le 15 octobre. Cette distinction est attribuée à des personnalités de nationalité étrangère pour des services éminents rendus aux arts, aux lettres, aux sciences et techniques, ainsi qu’à la France ou à l’établissement qui confère le diplôme.

Sociologue de réputation internationale, le professeur Fournier a mené des travaux sur l’histoire de la sociologie qui font autorité. Ses deux biographies intellectuelles de Marcel Mauss (1994) et d’Émile Durkheim (2007) l’ont consacré meilleur spécialiste actuel de l’école française de sociologie. Elles illustrent l’étendue des compétences de l’auteur: historien des faits et des idées, sociologue des œuvres culturelles, de la connaissance et de la science, biographe des individus et des institutions.

En outre, les travaux de cet observateur et analyste attentif de la société canadienne font de lui un expert des questions culturelles canadiennes ‒ dans la diversité de leurs dimensions: sociales, politiques, économiques et anthropologiques. Au-delà de son expertise sur les œuvres du génie québécois et canadien, Marcel Fournier, défenseur d’une sociologie de la culture ambitieuse dans un domaine où prévaut trop souvent un impressionnisme déréglé, nous propose un véritable «programme de recherche» de large envergure théorique et méthodologique.

Les relations de Marcel Fournier avec l’Université de Bordeaux sont anciennes. Non seulement Bordeaux est un terrain d’investigation privilégié pour lui, mais la faculté de sociologie de l’établissement français l’a maintes fois accueilli au bénéfice de ses enseignants-chercheurs et de ses étudiants.