Nouvelle formation en gestion de la qualité de vie au travail

  • Forum
  • Le 23 octobre 2018

  • Mathieu-Robert Sauvé
La qualité de vie au travail, c'est le sujet de cette nouvelle formation.

La qualité de vie au travail, c'est le sujet de cette nouvelle formation.

Crédit : Getty

En 5 secondes

La Faculté de l’éducation permanente offrira à ses étudiants un nouveau programme de formation en gestion de la qualité de vie au travail.

La Faculté de l’éducation permanente (FEP) de l’Université de Montréal crée un microprogramme de premier cycle en gestion de la qualité de vie au travail. Ce nouveau programme «vise l’acquisition de connaissances fondamentales et le développement d’habiletés professionnelles relatives à l’intervention dans le domaine de la gestion de la qualité de vie au travail, intégrant les dimensions santé et gestion de cette problématique», comme on peut le lire dans le document de présentation distribué aux membres de la Commission des études, qui ont approuvé le projet à leur réunion du 16 octobre. L’implantation du microprogramme est prévue au trimestre d’hiver 2019.

Depuis les années 2000, font valoir les responsables de la faculté, la notion de santé au travail s’ouvre à des aspects qui dépassent le champ strict de la santé et de la sécurité au travail. Une étude menée en 2009-2010 a même démontré que les entreprises dotées de programmes de santé et productivité les plus efficaces obtenaient des «résultats financiers et de capital humain supérieurs». Une étude du cabinet-conseil en ressources humaines Towers Watson a estimé que ces entreprises ont vu leurs revenus par employé augmenter de 11 % et qu’elles affichaient une tendance relative aux coûts des soins médicaux inférieure de 1,2 point de pourcentage et un taux d’absentéisme de 1,8 jour de moins par employé. Même la valeur des actions était en hausse!

Dans les médias, des sujets comme le bien-être au travail ou encore la qualité de vie au travail sont de plus en plus populaires alors que la rationalisation, la financiarisation et l’usage des nouvelles technologies semblent en baisse. «L’entreprise est un lieu de vie, et santé et qualité de vie au travail sont génératrices de performance au quotidien», mentionne le document de la FEP.

À titre d’illustration, au Canada, 77 des 100 meilleurs employeurs possèdent un programme de prévention des problèmes de santé et de promotion de la santé en milieu de travail.