L’UdeM est la plus importante université de recherche du Québec, selon Research Infosource

En 5 secondes

Le classement de Research Infosource place de nouveau l'Université de Montréal au troisième rang au Canada et au premier rang au Québec en ce qui a trait à la recherche scientifique.

Research Infosource publiait dernièrement son classement annuel des universités canadiennes, effectué selon les revenus de recherche obtenus par la cinquantaine d’établissements que répertorie l’organisme. L’Université de Montréal se classe troisième au pays – une position qui n’a presque pas varié en 10 ans –, derrière l’Université de Toronto et l’Université de la Colombie-Britannique, ce qui fait d’elle le plus important pôle de recherche du Québec.

«Une université qui se démarque en recherche est une université qui change le cours des choses, a rappelé le recteur Guy Breton. Je veux féliciter très chaleureusement nos professeurs, nos chercheurs et tout le personnel qui les soutient. Leurs travaux retiennent de toute évidence l’attention des organismes subventionnaires et des philanthropes, et contribuent à l’avancement des connaissances dans notre société, ce qui a un effet structurant et positif.»

En 2016-2017, année de référence du classement de Research Infosource, l'Université et ses écoles affiliées – Polytechnique Montréal et HEC Montréal – ont obtenu 536 M$ en fonds de recherche, dont 446 pour l’UdeM seule. Les revenus moyens par professeur, qui permettent d’évaluer le dynamisme de la recherche dans une université, se chiffrent à 271 000 $ pour l’UdeM.

La valeur du total des fonds de recherche de l'Université de Montréal a enregistré une croissance de 2,6 % sur l’année précédente, une hausse assez soutenue étant donné la baisse moyenne de 0,9 % observée pour l’ensemble des 13 universités du Québec recensées. À l’échelle canadienne, la croissance des revenus de recherche s’élève à 6,8 %, l’augmentation la plus marquée depuis une décennie.