Cinq doctorants de l’Université de Montréal obtiennent des bourses Vanier

En 5 secondes

Ces étudiants de doctorat explorent des sujets allant de la réduction du risque cardiométabolique chez les Canadiens aux mutations de l'écriture scénaristique à l'ère des nouvelles technologies.

Les étudiants des cycles supérieurs Marilyn Ahun, Guillaume Fontaine, Louise Lainesse, Benjamin Michaud et Oriane Morriet, de l’Université de Montréal, comptent parmi les lauréats 2018 d’une prestigieuse bourse d’études supérieures du Canada Vanier, d’une valeur de 50 000 $ par année pour une durée de trois ans.

Ces bourses sont accordées à des étudiants qui font preuve de leadership dans des activités extrascolaires et dont les réalisations universitaires en génie, en sciences humaines, naturelles ou de la santé sont exceptionnelles.

Lauréats

Guillaume Fontaine, étudiant en sciences infirmières
Titre de la recherche: «La réduction du risque cardiométabolique chez les Canadiens: développement, optimisation et évaluation d'un environnement numérique d'apprentissage intelligent en counseling sur le changement de comportement de santé auprès d'infirmiers»

Benjamin Michaud, étudiant en génie chimique
Titre de la recherche: «Optimisation de l’horaire de répétition journalière des violonistes par la modélisation dynamique de la fatigue musculaire dans le but de réduire les lésions articulaires dues au travail répétitif»

Marilyn Ahun, étudiante en psychologie
Titre de la recherche: «Why do children of depressed mothers have poorer cognitive outcomes? The role of nature and nurture»

Louise Lainesse, étudiante en histoire
Titre de la recherche: «La mort dans le Québec préindustriel, 1720-1887»

Oriane Morriet, étudiante en communication
Titre de la recherche: «Les mutations de l'écriture scénaristique à l'ère des nouvelles technologies: l'écriture des œuvres réalisées avec les technologies de la réalité virtuelle»