Tableau des donateurs: symbole d’une campagne philanthropique historique

Christophe Guy (vice-recteur à la recherche et aux études supérieures à l'Université Concordia et auparavant directeur général de Polytechnique Montréal); Michel Patry, directeur de HEC Montréal; le recteur; François Bertrand, directeur général adjoint de Polytechnique Montréal; Louise Roy, chancelière émérite de l’UdeM; Michèle Thibodeau-DeGuire, présidente du conseil d'administration de Polytechnique Montréal; et John Parisella, directeur exécutif de Campus Montréal.

Christophe Guy (vice-recteur à la recherche et aux études supérieures à l'Université Concordia et auparavant directeur général de Polytechnique Montréal); Michel Patry, directeur de HEC Montréal; le recteur; François Bertrand, directeur général adjoint de Polytechnique Montréal; Louise Roy, chancelière émérite de l’UdeM; Michèle Thibodeau-DeGuire, présidente du conseil d'administration de Polytechnique Montréal; et John Parisella, directeur exécutif de Campus Montréal.

Crédit : Benjamin Séropian

En 5 secondes

Donateurs et amis de l’UdeM et de ses écoles affiliées se sont réunis pour le dévoilement du tableau des donateurs de la campagne de financement Campus Montréal, qui a permis de récolter 601 M$.

Le tableau qui affiche les noms des 668 grands donateurs de la campagne de financement Campus Montréal a été dévoilé le 5 décembre devant les donateurs et les amis de l’Université de Montréal et de ses écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal. Ce tableau a été installé à proximité du Hall d’honneur du pavillon Roger-Gaudry.

Ce dévoilement a officiellement clôturé une campagne qui a fait tomber tous les records. «Le résultat a été historique: 601 M$, c’est la plus importante somme jamais amassée par une université francophone à l’occasion d’une campagne de financement, a déclaré le recteur Guy Breton. Je crois même que nous avons inauguré ensemble une nouvelle ère de la philanthropie francophone.»

L’ensemble des contributions des 62 521 donateurs, issus de toutes les sphères de la société, a déjà permis la création de 29 chaires de recherche. Plusieurs projets d’envergure, par exemple dans les domaines de l’intelligence artificielle, de l’énergie ou de la recherche en immunologie et en cancérologie, ont reçu du soutien. Ces fonds ont également contribué à l’aménagement du Complexe des sciences, qui ouvrira ses portes à la rentrée de l’automne 2019.

Ce succès «représente la dose la plus massive de confiance et d’optimisme que nous ayons jamais reçue de la part de nos amis, s’est enthousiasmé le recteur. La force d’une université est proportionnelle à l’appui que ses amis lui accordent. Merci de nous rendre si forts».