De grands titres à l’affiche du Ciné-campus en 2019

En 5 secondes

Pour commencer 2019, le Ciné-campus de l'Université de Montréal dévoile sa nouvelle programmation, dont deux titres sont en compétition aux Golden Globes.

En janvier et février, les cinéphiles auront la chance de voir du grand cinéma au Ciné-campus de l'UdeM. Six films et un documentaire québécois sont à l’affiche tous les mardis et mercredis au Centre d’essai, la salle de cinéma du campus qui projette en ultra haute définition.

Les 8 et 9 janvier, tout le monde devrait plonger tête première dans Le grand bain, la comédie dramatique française de Gilles Lellouche qui a été l’un des grands succès du box-office en France en 2018. Quand des hommes cherchent un sens à leur vie… et le trouvent dans la nage synchronisée à leur piscine municipale, ça ne peut que faire sourire!

Qu’on aime leur musique ou pas, le drame biographique de Bryan Singer Bohemian Rhapsody ne laissera personne indifférent. À l’affiche les 15 et 16 janvier, ce portrait du chanteur rock Freddie Mercury et de son groupe Queen, de la formation du groupe jusqu'à sa prestation au concert Live Aid en 1985, est en lice aux Golden Globes dans les catégories Meilleur drame et Meilleur acteur.

Les 22 et 23 janvier, le Ciné-campus propose le film d’horreur Suspiria, de Luca Guadagnino. Le cinéaste de Call Me By Your Name réalise une nouvelle version du film de Dario Argento, sorti en 1977, avec les actrices Dakota Johnson et Tilda Swinton dans les rôles principaux. Cette dernière offre une performance remarquable en jouant pas moins de trois personnages.

Après avoir présenté Winter Sleep, de Nuri Bilge Ceylan en 2015, le Ciné-campus est fier d’offrir aux cinéphiles, les 29 et 30 janvier, Le poirier sauvage, le tout nouveau drame de ce grand cinéaste turc. Cette nouvelle fresque époustouflante tournée en Turquie a été en compétition au plus récent Festival de Cannes.

Le 5 février, le Ciné-campus offre l’entrée gratuite à la projection du documentaire québécois de Paul Tom Bagages, présenté à l’occasion de la Semaine interculturelle de l’Action humanitaire et communautaire des Services aux étudiants. Réalisé avec de jeunes immigrants de l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie d’Outremont, ce film témoigne de leur parcours avec une émotion déconcertante.

Border, le drame fantastique scandinave d’Ali Abbasi, sera au programme du Ciné-campus les 5 et 6 février. Gagnante du prix Un certain regard au plus récent Festival de Cannes, cette fable originale et anti-glamour est à la frontière de l’humanité et de l’animalité.

L’arrivée d’une nouvelle femme de chambre bouleverse la vie de la cour anglaise et de sa reine Anne de Grande-Bretagne au début du 18e siècle dans le drame historique La favorite, de Yórgos Lánthimos, qui a réalisé Le homard. Ce film à ne pas manquer les 12 et 13 février au Ciné-campus est en lice pour cinq Golden Globes: meilleure comédie, meilleur scénario et meilleures actrices pour les performances d’Olivia Colman, Emma Stone et Rachel Weisz.

La programmation du Ciné-campus, qui se prolonge jusqu’en avril, s’inspire des suggestions des cinéphiles de la communauté universitaire. Ils peuvent transmettre leurs envies cinématographiques à la coordonnatrice, Amélie Michaud, à l'adresse amelie.michaud.1(at)umontreal.ca ou directement sur la page Facebook du Ciné-campus.