La troupe Théâtre Université de Montréal explore la désolidarisation

Camille Houssin, étudiant en sciences cognitives, travaille sur l’émotion de son personnage pour «Peanuts».

Camille Houssin, étudiant en sciences cognitives, travaille sur l’émotion de son personnage pour «Peanuts».

En 5 secondes

La troupe Théâtre Université de Montréal présente, les 25 et 26 janvier, la fresque tragicomique «Peanuts».

Peanuts, de l’auteur contemporain Fausto Paravidino, est une métaphore politique et sociale qui prend la forme d'un diptyque. La pièce, mise en scène par Chantal Dupuis, sera présentée par la troupe Théâtre Université de Montréal (TUM) les 25 et 26 janvier. Le public est d’abord plongé dans l’univers d’une bande d’amis peu politisés, puis plus tard au cœur d’un système de répression violent, alors que ces mêmes personnages sont devenus adultes et qu'ils ont oublié qui ils étaient avant.

«J'espère au moins que tu te rends compte que t'es un monstre»

L’idée de cette pièce de théâtre est née à la suite de l’escalade de violence et de la répression policière qui a entouré le sommet du G8 à Gênes en 2001, alors qu’un jeune gendarme a tiré sur un manifestant d’à peu près son âge. L’auteur est parti de la prémisse que ces deux jeunes de 25 ans auraient très bien pu s’être connus avant…

«Peanuts» comme dans… Charlie Brown

Traduite par Philippe Di Meo, cette œuvre s’inspire aussi de l’univers de Charlie Brown pour la forme, puisqu'elle est construite en courts tableaux rappelant ainsi les vignettes de la bande dessinée dont les personnages sont des avatars.

Pour la metteure en scène Chantal Dupuis, cette pièce de théâtre s’interroge sur la désolidarisation, la justice sociale, la propriété privée, la responsabilité et la répression. «Je pense que le terme “fresque”, qui renvoie aussi à une vaste peinture murale, s'accorde bien avec la pièce, qui réunit un ensemble de personnages d'une même société et qui sont également des déclinaisons d'une bande dessinée.»

L’auteur

Fausto Paradivino est un auteur, scénariste et acteur né en 1976 à Gênes. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre dont Gènes 01, Deux frères, Nature morte dans un fossé et La maladie de la famille M. Il est entre autres reconnu pour son engagement politique.

La metteure en scène

Chantal Dupuis est une comédienne issue de la promotion 2008 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Après sa sortie de l’école, elle a participé en tant qu'interprète à plus d'une vingtaine de productions théâtrales et travaillé avec des créateurs de grand talent comme Robert Lepage. Depuis cinq ans, elle fait de la mise en scène dans les milieux scolaires.

Peanuts est sa première mise en scène pour le TUM.

Les représentations

Parce que le théâtre universitaire symbolise le dynamisme de la vie étudiante sur le campus, les Activités culturelles sont fières de présenter, avec Peanuts, la deuxième production de la saison 2018-2019 du TUM, qui permet à plus de 50 étudiants de vivre une expérience de théâtre sous la direction de metteurs en scène professionnels. 

De tout horizon disciplinaire, les 10 étudiantes et étudiants de cette distribution sont déjà fébriles à l’idée de présenter le projet sur scène. Ce sont Mathilde Aubrio-Bertot, Arianne Gratton, Alexis Hebig, Marie Hélias, Anna Hornung, Camille Houssin, Anne Sophie Lê, Sophie London, Greg Rabian et Pauline Sarrazy. 

Les représentations de Peanuts auront lieu le vendredi 25 janvier à 20 h et le samedi 26 janvier à 14 h et à 20 h au Centre d'essai de l'UdeM, pavillon J.-A.-DeSève, 2332, boulevard Édouard-Montpetit (station de métro Édouard-Montpetit ou autobus 51). 

La représentation du vendredi sera suivie d'une discussion avec les comédiens.