Je cherche à améliorer l’enseignement et l’apprentissage de la syntaxe

  • Forum
  • Le 23 janvier 2019

  • Mathieu-Robert Sauvé
Crédit : Amélie Philibert et Benoît Gougeon

En 5 secondes

Dans son doctorat, Katrine Roussel explore des stratégies efficaces pour la révision d’erreurs de syntaxe.

Les erreurs les plus fréquentes dans les rédactions des élèves québécois relèvent de la syntaxe, comme le révèle l’analyse de plus d’un millier de textes écrits lors des épreuves ministérielles du primaire et du secondaire (Boivin et Pinsonneault, 2014). À la fin du secondaire, un élève québécois commet en moyenne 4 erreurs de syntaxe tous les 100 mots, alors que ce nombre est de 1,5 pour l’orthographe grammaticale. Malheureusement, l’enseignement de la syntaxe est lacunaire: la rétroaction des enseignants au chapitre de la construction des phrases, notamment, en plus d’être irrégulière, est souvent superficielle ou erronée (Ammar, Daigle et Lefrançois, 2016). Sans explication, les élèves sont susceptibles de reproduire les mêmes erreurs ou d’éviter certaines structures. Dans mon doctorat au Département de didactique, je cherche des moyens de mieux outiller les élèves en explorant les stratégies utilisées par des scripteurs avancés (16 ans) lorsqu’ils corrigent efficacement des erreurs de syntaxe.

Katrine Roussel

En savoir plus

Directrice de thèse

  • Marie-Claude Boivin, professeure au Département de didactique de la Faculté des sciences de l’éducation.

Bourses

  • 2016-2020: Bourse d’excellence du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (doctorat).
  • 2015: Bourse d’excellence du Fonds de recherche du Québec ‒ Société et culture (maîtrise).
  • 2014: Bourse d’excellence du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (maîtrise).
  • Date de la soutenance: non déterminée (hiver 2019).

Publications

  • Roussel, K. «La face cachée des erreurs de syntaxe», Dire, été 2018. 
  • Roussel, K. «Les protocoles verbaux (think-aloud protocols): enjeux méthodologiques de validité pour la recherche en contexte scolaire», Revue canadienne des jeunes chercheurs en éducation, vol. 8, n1, 2017, p. 160-167. 
  • Boivin, M.-C., K. Roussel et R. Pinsonneault. «Phrases complexes et maturité syntaxique: une comparaison entre des écrits d’élèves de 13 et 16 ans», Lidil: revue de linguistique et de didactique des langues, n55, 2017. 

Dans les médias

  • Laberge, C. «Complexe, la syntaxe», L’Express d’Outremont, vol. 25, n36, 27 septembre 2018, p. 2.
  • Sauvé, M.-R. «Il faut mieux enseigner la syntaxe!», Forum, 17 septembre 2018.