Tisser des liens entre collègues… au pays des pharaons

Des employés de la Faculté de pharmacie ont effectué un voyage en Égypte pendant la période des Fêtes.

Des employés de la Faculté de pharmacie ont effectué un voyage en Égypte pendant la période des Fêtes.

En 5 secondes

Partir en voyage avec ses collègues pendant les vacances des Fêtes… C’était l’idée de Névine Nessim, qui a convaincu 17 collègues de la Faculté de pharmacie de visiter son pays natal, l’Égypte.

Un des rêves d’enfance de Névine Nessim, originaire d’Égypte et conseillère en gestion des études au baccalauréat en sciences biopharmaceutiques à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, était d’avoir un jour l’occasion de faire découvrir son pays natal. L’an dernier, pour faire de ce rêve une réalité, elle a organisé un voyage de groupe pour ses collègues.

Dix-sept employés et anciens employés de la faculté ont répondu à son appel: des professeurs, des cadres, des professionnels, des membres du personnel de soutien et des retraités. Lyne Lalonde, doyenne de la faculté, qui avait appuyé avec enthousiasme le projet, était aussi du voyage.

Afin de créer une dynamique de groupe et une complicité entre les futurs voyageurs, plusieurs activités de préparation ont été mises sur pied: des séances d’information, des cours d’arabe et de danse orientale, un souper dans un restaurant égyptien de la région de Montréal et la visite d’une exposition sur l’Égypte dans un musée. Un employé de la faculté, titulaire d’un doctorat en histoire, a également fait une présentation sur l’histoire de l’Égypte et sa situation géopolitique passée et actuelle.

Les collègues de Névine Nessim, qui ont nommé leur groupe PharmaCaire, se sont ainsi envolés pour le pays des pharaons le 26 décembre dernier pour un voyage de 11 jours. Accompagnés par un guide égyptologue francophone pour la durée de leur séjour, ils ont pu admirer les paysages et monuments mythiques du Caire, d’Alexandrie, d’Abou Simbel, d’Assouan, de Louxor, d’Hurghada et de la mer Rouge.

Afin que leurs autres collègues et leurs amis puissent suivre leur aventure, les voyageurs avaient créé une page Facebook sur laquelle ils ont tenu un journal de bord quotidien et partagé leurs photos et impressions. Les membres du groupe racontent avoir vécu un voyage mémorable qui leur a permis de nouer des liens privilégiés. Et puisque l’expérience a été réussie et enrichissante, Névine Nessim est déjà à préparer un nouvel itinéraire pour une deuxième cohorte de voyageurs qui partiront vers l’Égypte plus tard cette année.