Découverte fortuite d'une nouvelle galaxie dans notre voisinage cosmique

La galaxie Bedin 1, découverte par hasard

La galaxie Bedin 1, découverte par hasard

Crédit : NASA, ESA, Bedin et al.

En 5 secondes

Des chercheurs viennent de découvrir une galaxie naine dans notre arrière-cour cosmique, à seulement 30 millions d'années-lumière.

C’est en utilisant le télescope spatial Hubble de la NASA-ESA afin d’étudier certaines des étoiles les plus anciennes et les plus faibles de l’amas globulaire NGC 6752 que des astronomes ont fait cette découverte inattendue. Le professeur Pierre Bergeron, du Département de physique de l’Université de Montréal et membre du Centre de recherche en astrophysique du Québec, fait partie de l’équipe internationale à l’origine de la découverte.

Au cours de leurs observations avec Hubble, ils ont aperçu un groupe compact d’étoiles à la périphérie du champ observé grâce à la caméra du télescope. Après une analyse minutieuse de leur luminosité et de leur température, les astronomes ont conclu que ces étoiles n'appartenaient pas à l’amas – qui fait partie de la Voie lactée –, mais étaient plutôt situées à des millions d'années-lumière plus loin.

Une petite galaxie obscure

Cette nouvelle galaxie, surnommée Bedin 1 par les astronomes, est une galaxie allongée de taille modeste. Elle ne mesure qu’environ 3000 années-lumière dans sa plus grande étendue ‒ une fraction de la taille de la Voie lactée. Non seulement elle est minuscule, mais elle est également incroyablement peu lumineuse. Ces propriétés ont conduit les astronomes à la classer comme une galaxie sphéroïdale naine.

Les galaxies sphéroïdales naines se définissent par leur petite taille, leur faible luminosité, leur manque de poussière et leurs vieilles populations stellaires. On connaît déjà 36 galaxies de ce type dans le groupe local des galaxies, dont 22 sont des galaxies satellites de la Voie lactée.

Lire la suite