Le Centre de recherche du CHUM présente les lauréats de ses prix d’excellence 2018

De gauche à droite: Adriana Di Polo; An Tang; Vincent Poitout, directeur de la recherche du CHUM et directeur scientifique du CRCHUM; et Diane Provencher.

De gauche à droite: Adriana Di Polo; An Tang; Vincent Poitout, directeur de la recherche du CHUM et directeur scientifique du CRCHUM; et Diane Provencher.

Crédit : CRCHUM

En 5 secondes

Trois professeurs de l’UdeM obtiennent un prix d’excellence du CRCHUM pour leur contribution remarquable à la recherche en santé.

Les professeurs Diane Provencher, An Tang et Adriana Di Polo reçoivent un prix d’excellence du Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM). Ces prix soulignent, chaque année, la contribution exceptionnelle de chercheurs du CHUM qui se sont illustrés par leurs travaux de recherche.

«Les résultats des travaux des lauréats démontrent que la recherche est essentielle pour produire des connaissances et procurer des avantages concrets aux patients et à la population», affirme le Dr Vincent Poitout, directeur de la recherche au CHUM et directeur scientifique du CRCHUM.

À la tête de la division de gynécologie oncologique du CHUM et professeure au Département d’obstétrique-gynécologie de l’UdeM, Diane Provencher est une véritable chef de file dans la recherche en santé des femmes. Elle obtient le Prix d’excellence en recherche dans la catégorie Carrière.

La Dre Provencher se consacre depuis 30 ans à la recherche sur le cancer de l'ovaire. Ses travaux de recherche et essais cliniques ont permis l’introduction des molécules qui agissent sur le système de réparation de l’ADN chez les femmes atteintes de la maladie. Plus récemment, elle a permis l'accès aux injections intrapéritonéales de chimiothérapie ainsi que des avancées en immunothérapie pour cette forme de cancer.

Le Prix d’excellence en recherche dans la catégorie Jeune chercheur est attribué à An Tang, professeur au Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire de l’UdeM et directeur de l’imagerie abdominale au Laboratoire clinique de traitement de l’image. Ce prix souligne l'apport scientifique remarquable d’un chercheur dont le programme de recherche est établi depuis moins de 10 ans.

Les travaux de recherche du Dr Tang sont orientés vers l’étude des biomarqueurs par imagerie quantitative d'hépatopathies chroniques et l'investigation d'approches diagnostiques en imagerie du cancer du foie.

Au fil des ans, An Tang a mis en place un programme de recherche indépendant dont l'objectif est d’élaborer des techniques d'imagerie permettant d'améliorer le diagnostic et le suivi de maladies chroniques hépatiques et du cancer du foie.

Adriana Di Polo, professeure au Département de neurosciences de l’UdeM, remporte le Prix d’excellence en recherche dans la catégorie Contribution scientifique de l’année, pour sa récente étude intitulée «L’insuline induit la régénération de dendrites et synapses et rétablit le fonctionnement du circuit rétinien après une lésion axonale», publiée dans la prestigieuse revue scientifique Brain.

Avec son équipe, elle a fait une percée scientifique dans le traitement du glaucome. Cette découverte majeure a été accueillie avec enthousiasme par la communauté scientifique. Les travaux de recherche d’Adriana Di Polo auront des retombées prometteuses sur l’étude des maladies neurodégénératives.