AVIS – REM : Modification de l’horaire des micro-dynamitages

En 5 secondes

Dans le cadre des travaux du REM, un nouvel horaire de micro-dynamitage sera mis en place dès le lundi 4 mars.

Avec l’avancée des travaux du REM et l’atteinte du seuil souterrain de près de 20 mètres de profondeur, l’horaire fixe des micro-dynamitages qui était en place depuis l’automne dernier (7 h et 19 h) ne sera plus en vigueur. Dès le lundi 4 mars, entre un et quatre micro-dynamitages par jour seront effectués, du matin jusqu’en soirée. Ce nombre pourrait varier en fonction de la planification des travaux.

Rappel - Procédure lors des micro-dynamitages

L’avertissement sonore ainsi que le périmètre d’arrêt de la circulation autour de la zone de chantier demeurent les mêmes jusqu’à la fin des opérations de micro-dynamitage contrôlé.

Chaque détonation est précédée d’un avertissement sous forme de 12 coups de sifflet. Un long coup de sifflet après la détonation signale le retour au travail.

  1. Avertissement sonore (12 coups de sifflet) + arrêt de la circulation
  2. Sautage contrôlé
  3. Avertissement sonore (1 coup de sifflet long) + retour à la circulation

Rappel – Arrêt de la circulation et délais à prévoir dans les transports collectifs

Pour des questions de sécurité, toute circulation – piétons, cyclistes, véhicules – sera arrêtée aux abords du chantier au moment des détonations. Il est possible que les usagers subissent des délais de 5 à 10 minutes lors de ces arrêts.

Impacts et mesures d’atténuation

  • Le programme de suivi et de surveillance 24h / 24 en place est maintenu tout au long des travaux pour le bruit, la qualité de l’air ainsi que pour les vibrations.
  • Le nombre de camions restera le même, soit environ 2 camions par heure.
  • Les heures d’interdiction de circulation des camions lourds seront maintenues, soit de 7 h 30 à 8 h et de 15 h à 15 h 20 en face de l’école primaire.

L’atteinte du seuil souterrain : un important jalon

L’excavation du puits de la station a maintenant atteint près de 20 mètres de profondeur, soit l’équivalent d’un immeuble de six étages. Les activités de micro-dynamitage contrôlé se font désormais en souterrain, sans aucune interface avec des infrastructures existantes. Chaque micro-dynamitage est contrôlé et s’exerce sur de petites sections de roc afin de faciliter l’excavation et de réduire les effets. Des vibrations peuvent être ressenties pendant quelques secondes et les déflagrations peuvent être audibles.

Rappelons que la station Édouard-Montpetit deviendra la deuxième plus profonde en Amérique du Nord (70 m), après Washington Park à Portland (79 m).

  • Le chantier du REM devant le pavillon Marie-Victorin

    Crédit : REM/NouvLR

Informations additionnelles concernant le REM