Un projet de recherche en modélisation du cerveau reçoit 5 M$ de la Fondation Courtois

Crédit : Getty

En 5 secondes

À long terme, le projet de modélisation du cerveau piloté par le professeur Pierre Bellec permettra, notamment, d’améliorer le diagnostic de maladies neurodégénératives, dont l’alzheimer.

Le Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM) du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et la Fondation Institut de gériatrie de Montréal ont bénéficié d'un don majeur de la Fondation Courtois pour la recherche fondamentale en modélisation du cerveau. Le chercheur Pierre Bellec, professeur au Département de psychologie de la Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal, et son équipe recevront cinq millions de dollars sur une période de cinq ans pour entreprendre le projet Courtois Neuromod.

«Ce projet de recherche pourrait permettre, à long terme, d’améliorer les capacités de diagnostic et de pronostic de maladies neurodégénératives liées à l’âge, dont la maladie d’Alzheimer», précise Pierre Bellec, également chercheur au CRIUGM.

Afin d'élaborer des modèles artificiels du cerveau humain et de concevoir de nouveaux outils d’apprentissage profond, les chercheurs du projet Courtois Neuromod prévoient recueillir un grand volume de données en neuro-imagerie sur une longue période de temps. Durant cinq ans, l’activité cérébrale de participants sera enregistrée chaque semaine pendant qu’ils effectueront une variété de tâches comme jouer à des jeux vidéos, voir un film ou faire des jeux de mémoire. Les émotions, le langage et la mémoire feront partie des composantes qui seront mesurées.

  • De gauche à droite: Annie-Kim Gilbert, directrice de l'enseignement universitaire et de la recherche au CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (CCSMTL); Sonia Bélanger, présidente-directrice générale du CCSMTL; Francine Sénécal, directrice générale de la Fondation Institut de gériatrie de Montréal; Pierre Bellec, chercheur au Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM) et directeur du projet Courtois Neuromod; Sylvie Belleville, directrice scientifique du CRIUGM; Frédéric Bouchard, doyen de la Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal; Marie-Josée Hebert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l'innovation de l'UdeM; et deux chercheurs associés au projet: Julien Cohen-Adad, chercheur au CRIUGM et à Polytechnique Montréal, et Simona Brambati, chercheuse au CRIUGM et à l'UdeM.