Théâtre Université de Montréal infiltre les coulisses du pouvoir américain

Julien-Claude Charlebois, étudiant en traduction au 2e cycle, ne fait plus qu’un avec son personnage dans la pièce Stuff Happens.

Julien-Claude Charlebois, étudiant en traduction au 2e cycle, ne fait plus qu’un avec son personnage dans la pièce Stuff Happens.

Crédit : Quentin Ducados

En 5 secondes

La troupe Théâtre Université de Montréal (TUM) explore les coulisses du pouvoir à l’ère du président George W. Bush dans le docufiction «Stuff Happens», de David Hare, présenté les 5 et 6 avril.

Que sont allées faire en Irak les armées américaines et britanniques en 2003? C’est à cette question que le texte dramaturgique Stuff Happens, de David Hare, essaie de répondre avec esprit, sérieux et audace en mettant en lumière le processus décisionnel qui a mené à la guerre.

De la réalité à la fiction

Lorsque des journalistes ont questionné Donald Rumsfeld, ancien secrétaire à la Défense des États-Unis, à propos des frappes américaines sur Bagdad qui ont tué plus de 50 000 civils irakiens, sa réponse fut: «Stuff happens» (ce sont des choses qui arrivent).

À partir de cette prémisse, le dramaturge David Hare s’est inspiré d’archives authentiques pour dévoiler les discours publics et privés de 14 personnalités politiques réelles, tels que le président George W. Bush, Tony Blair et Condoleezza Rice, qui ont joué des rôles importants pendant la guerre en Irak.

Dans sa démarche où il mélange réalité et fiction, David Hare propose ce qu’auraient pu être les pensées et les discussions des figures politiques majeures de ce conflit se déroulant loin du regard des médias. Il aborde notamment la manipulation sémantique du peuple américain qui a mené à la création de l’expression «axe du mal» au début de cette guerre.

Un regard nouveau sur ce que l’on connaît déjà

Yardley Alexis, Emna Ben Jelili, Julien-Claude Charlebois, Flavie Choinière, Amélie Clément, Fanny Giguère, Alexis Hebig, Camille Houssin, Kenny Lafrenière et Tessa Morin Cabana sont enthousiastes à l’idée de représenter ces politiciens connus du public sous un tout autre jour. Les interprètes incarneront plusieurs personnages où les genres importent peu; le président Bush sera par exemple interprété par une femme.

«La troupe a réalisé de nombreuses recherches dans les archives afin que le sujet soit clair et chaque interprète continue, au fil des répétitions, à observer les apparences médiatiques de leurs personnages afin de rendre leur jeu le plus juste possible», affirme le metteur en scène Germain Pitre, qui guide ces 10 étudiants et étudiantes dans leur interprétation scénique.

À propos de l’auteur

David Hare est scénariste, réalisateur, producteur et l’un des dramaturges britanniques les plus joués dans son pays. Il est reconnu pour les nombreuses critiques sociales véhiculées dans ses œuvres. Sa première pièce de théâtre, Slag (1970), traitait du rôle dévolu à la femme dans la société et The Power of Yes (2009) parle notamment de la crise financière américaine de 2008.

Il a été en nomination pour l’Oscar du meilleur scénario adapté pour les films The Hours (2002) et The Reader (2008).

À propos du metteur en scène

Titulaire d’un baccalauréat et d'une maîtrise en théâtre de l'UQAM, Germain Pitre transpose son désir de susciter la réflexion et le dialogue dans ses pratiques théâtrales. Il met en doute la frontière entre le réel et la fiction tout en proposant des spectacles qui touchent à différentes sphères de recherches sociales: psychologie, sexologie, sociologie et philosophie. Germain Pitre a déjà animé les ateliers de théâtre des Activités culturelles de l’UdeM.

Stuff Happens est sa quatrième mise en scène pour le TUM, après Sacré cœur (2016), Polices! (2017) et Théâtre extrême (2018).

Les représentations

Parce que le théâtre universitaire symbolise le dynamisme étudiant et de la vie sur le campus, les Activités culturelles sont fières de présenter, avec Stuff Happens, la cinquième production de la saison 2018-2019 du TUM, qui permet à plus de 50 étudiants et étudiantes de vivre une expérience de théâtre sous la direction de metteurs en scène professionnels.

Les représentations de Stuff Happens auront lieu le vendredi 5 avril à 20 h et le samedi 6 avril à 15 h et à 20 h au Centre d'essai de l'Université de Montréal, pavillon J.-A.-DeSève, 2332, boulevard Édouard-Montpetit (station de métro Édouard-Montpetit ou autobus 51).

La représentation du vendredi sera suivie d'une discussion avec le metteur en scène et les interprètes.