Margarida Carvalho dirigera une chaire FRQ-IVADO en science des données

La professeure Margarida Carvalho est spécialiste de la théorie des jeux.

La professeure Margarida Carvalho est spécialiste de la théorie des jeux.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Margarida Carvalho, professeure au Département d’informatique et de recherche opérationnelle, devient la titulaire de la Chaire FRQ-IVADO en science des données pour la théorie des jeux combinatoires.

Arrivée à l’Université de Montréal en août dernier, la professeure Margarida Carvalho est spécialiste de la théorie des jeux. Son programme s’appuie sur des approches tirées de la recherche opérationnelle et de l’apprentissage automatique, deux piliers de la science des données.

Combinant les problèmes d’optimisation classiques et la modélisation informatique, ce programme alimente d’un côté plusieurs contributions méthodologiques fondamentales grâce à l’intégration des plus récents progrès de la science des données. De l’autre côté, il touche à des domaines d'application extrêmement variés. La santé est un de ceux-là, notamment l’aménagement du territoire en lien avec la santé de la population et la prédiction plus fiable de la toxicité médicamenteuse. La cybersécurité et l’étude de la formation de collusions dans les marchés publics en sont d’autres, de même que l’économie managériale.

Pour une science plus inclusive

La science des données est un secteur où les enjeux de la diversité s’avèrent omniprésents, dans la composition des équipes de scientifiques et de concepteurs comme dans la recherche elle-même où peuvent s’introduire des biais de modélisation.

«Je travaille activement à créer un écosystème inclusif et à promouvoir une diversité ‒ des identités, des antécédents, des idées et des perspectives ‒ au sein de la prochaine génération des chercheuses et chercheurs qui mènent des travaux à la jonction de la science des données et de la recherche opérationnelle, dit Margarida Carvalho. La Chaire FRQ-IVADO en science des données pour la théorie des jeux combinatoires nous aide aussi à poursuivre cet objectif.»

En savoir plus sur Margarida Carvalho

Née au Portugal, Margarida Carvalho a d’abord été formée en mathématiques et en génie mathématique à l’Université de Porto, avant d’enchaîner avec un doctorat en informatique dans le même établissement. Durant ces années, elle a été chercheuse invitée à l’Université de Bologne, à l’Université catholique de Louvain et à Polytechnique Montréal où, en tant que boursière IVADO, elle a ultérieurement réalisé un stage postdoctoral.

En plus de son réseau de collaborations à l’étranger, Margarida Carvalho a rapidement noué des liens avec plusieurs collègues québécois en santé publique, en pédiatrie, en biochimie et médecine moléculaire, en criminologie et en génie (mathématique et industriel, informatique et logiciel).

Lire aussi : La théorie des jeux à la rescousse des stratégies de production

Le programme des chaires FRQ-IVADO

Désireux d’appuyer la recherche novatrice et la formation d’un effectif qualifié de chercheuses et chercheurs en science des données, l’Institut de valorisation des données (IVADO) et les Fonds de recherche du Québec (FRQ) ont créé un programme destiné à pourvoir trois chaires de recherche: à l’Université de Montréal, à HEC Montréal et à Polytechnique Montréal.

Ces chaires ont pour vocation de favoriser la diversité dans la recherche en science des données ou qui vise à élaborer ou exploiter des approches et méthodes permettant de valoriser des données massives. Chacune bénéficie d’un financement de 100 000 $ par an pour cinq années. La moitié de cette somme servira à recruter et soutenir des étudiants et des stagiaires postdoctoraux issus de groupes actuellement sous-représentés.