Des membres de l’Université de Montréal décorés d’un insigne de l’Ordre de Montréal

Trang Hoang et Jean-Claude Fouron.

Trang Hoang et Jean-Claude Fouron.

En 5 secondes

Trang Hoang, Jean-Claude Fouron et Madeleine Juneau, membres de l’UdeM, seront prochainement décorés de la plus haute distinction honorifique de la Ville de Montréal.

Deux professeurs et une diplômée de l'Université de Montréal ont été nommés à l’Ordre de Montréal. Le titre de commandeur, le plus élevé de l’Ordre, a été conféré aux professeurs Trang Hoang et Jean-Claude Fouron, de la Faculté de médecine de l’UdeM. Quant à elle, la diplômée Madeleine Juneau a été faite officière.  

Important legs du 375anniversaire de fondation de la métropole, l’Ordre de Montréal constitue la plus haute distinction honorifique de la Ville. Il vise à reconnaître le talent et les réalisations des femmes et des hommes d’exception qui contribuent au développement et au rayonnement de Montréal. Les récipiendaires recevront leur insigne au cours d'une cérémonie qui se déroulera à l’hôtel de ville le 17 mai, jour de la fondation de Montréal, en présence de la mairesse, Valérie Plante.

Trang Hoang: chef de file de la lutte contre la leucémie

Trang Hoang est professeure au Département de pharmacologie et physiologie de l’UdeM et elle a cofondé avec six collègues l’Institut en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université, où elle dirige le laboratoire de recherche sur l’hématopoïèse et la leucémie.

Chercheuse principale à l’IRIC, Mme Hoang est réputée mondialement pour ses travaux sur la leucémie, qui lui ont valu, en 2010, le prix Murray Margarit Memorial, de la Société de leucémie et lymphome du Canada.

Grâce à elle, nous comprenons mieux aujourd’hui pourquoi certains enfants atteints de la leucémie font face à des récidives de la maladie malgré leurs traitements. Ses recherches ont ainsi ouvert la voie à des traitements de la leucémie plus ciblés, mieux tolérés et, donc, plus efficaces. En 2016, ces travaux se sont classés parmi les 10 recherches financées par la Société canadienne du cancer les plus prometteuses de l’année.

Son engagement à titre d’experte scientifique se traduit par sa participation quasi annuelle aux comités d’évaluation par les pairs des Instituts de recherche en santé du Canada, de l’Institut de recherche de la Société canadienne du cancer et de la Fondation Terry Fox.

En plus de ses activités de recherche, Trang Hoang est très active dans la formation et l’encadrement personnalisé des étudiants de la Faculté de médecine de l’Université.

Jean-Claude Fouron: pionnier de la cardiologie fœtale

Cardiologue pédiatre au CHU Sainte Justine pendant près de 50 ans, Jean-Claude Fouron est un pionnier de la cardiologie fœtale. Originaire d’Haïti et arrivé au Québec en 1960, il a fondé en 1989 la première unité de cardiologie fœtale au Canada. Il est réputé pour ses travaux précurseurs sur le fonctionnement et les troubles du système cardiocirculatoire fœtal et néonatal, notamment ceux dus aux malformations, à l’arythmie et à l’insuffisance circulatoire placentaire. Les réalisations du Dr Fouron ont eu une influence déterminante sur l’avancement de sa discipline, sur la réduction de la mortalité materno-infantile et sur l’amélioration des services échographiques spécialisés.

Professeur émérite du Département de pédiatrie de l’Université de Montréal et chercheur reconnu, Jean-Claude Fouron a toujours eu à cœur un enseignement clair et rythmé par les échanges, une recherche rigoureuse et une communication toute en finesse et en humour.

Sa reconnaissance en tant que sommité internationale dans son domaine a fait rayonner le nom de Montréal et son université éponyme.

Le Dr Fouron est officier de l’Ordre national du Québec, membre de l’Ordre du Canada et lauréat du prix Charles-Biddle et du Grand Prix du Collège des médecins du Québec.

L'insigne d’officier à la diplômée Madeleine Juneau

Membre de la congrégation de Notre-Dame, Madeleine Juneau a fait du lieu historique de la Maison Saint-Gabriel un endroit fréquenté, animé et rayonnant du secteur de la pointe Saint-Charles. Ancré dans la vie de ce quartier montréalais, cet endroit se démarque par sa force d’attraction récréotouristique et par la diversité des initiatives d’éducation populaire. Grâce à cette diplômée de l’UdeM (histoire de l’art 1983 et histoire 1984), ce lieu affiche une double fonction, soit muséale et socioculturelle.