Isabelle Chagnon est nommée directrice du Bureau d’intervention en matière de harcèlement

Isabelle Chagnon

Isabelle Chagnon

Crédit : Christine Bourgier

En 5 secondes

La nouvelle directrice du BIMH a pour principal mandat la mise en œuvre de la Politique visant à prévenir et à combattre les inconduites et les violences à caractère sexuel, adoptée par l’UdeM.

Isabelle Chagnon vient d’être nommée directrice du Bureau d’intervention en matière de harcèlement (BIMH) de l’Université de Montréal. Elle a pour mandat de contribuer au maintien d'un milieu de travail et d'études sain et exempt de toute forme de harcèlement. Son travail consistera à faire connaître la mission du BIMH tout en poursuivant la collaboration avec l’ensemble des acteurs de la communauté universitaire. Dans les prochains mois, Mme Chagnon entend donner la priorité à la mise en œuvre de la Politique visant à prévenir et à combattre les inconduites et les violences à caractère sexuel, adoptée par l'UdeM en novembre dernier. 

«Mme Chagnon dirige le BIMH par intérim depuis septembre 2018. Son approche dynamique, rigoureuse et très humaine a permis de mener de multiples projets à la fois et de dénouer maintes situations, souligne le secrétaire général de l'UdeM, Alexandre Chabot. Avec les membres du Comité permanent en matière de violence à caractère sexuel, elle a participé à l’élaboration de la politique institutionnelle sur la prévention des violences sexuelles de l’UdeM et de HEC Montréal. L’implantation de cette politique est un défi que Mme Chagnon saura relever avec toute l’équipe du BIMH et au bénéfice de l’ensemble de notre communauté.»

Titulaire d’une maîtrise en psychologie de l’Université de Montréal, Mme Chagnon est spécialisée en développement organisationnel et en promotion de la santé psychologique au travail. Elle possède 20 ans d’expérience notamment dans le secteur des programmes d'aide aux employés, en consultation auprès de PME et de grandes organisations ainsi qu'à titre de chargée de cours et de formatrice. Notons également qu’Isabelle Chagnon est engagée auprès de l’organisme Le Phare, Enfants et familles, qui offre des services de soins palliatifs pédiatriques.