Omar Kreim: un parcours, deux passions

Omar Kreim

Omar Kreim

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Milieu de terrain de l’équipe de soccer, Omar Kreim a été nommé athlète par excellence des Carabins tous sports confondus à la saison 2017-2018. Portrait d’un sportif et étudiant en droit passionné.

D’origine marocaine, Omar Kreim arrive au Québec à l’âge de sept ans. «Plusieurs raisons peuvent pousser une famille à émigrer. Mes parents, eux, voulaient nous offrir les meilleures chances de poursuivre nos études. C’était donc clair pour moi que j’irais à l’université. Je voulais leur faire ce cadeau et je leur suis extrêmement reconnaissant de ce qu’ils m’ont donné», dit celui qui a finalement décidé de faire des études de droit.

S’il se dit très heureux et surtout passionné par son domaine d’études, le choix n’a pas pour autant été facile à faire. «Au cégep, j’avais les notes pour étudier en droit et je trouvais que cette discipline ouvrait beaucoup de portes. C’est ce que je cherchais parce que je n’étais pas encore certain de ce que j’aimais vraiment, à part le soccer. Maintenant, je sais que j’ai fait le bon choix.»

Nommé athlète par excellence des Carabins tous sports confondus à la saison 2017-2018, Omar Kreim termine présentement sa troisième année du baccalauréat en droit. Mais il ne s’agit pas de ses derniers moments sur les bancs d’école, puisque le rapide et surtout agile milieu de terrain a décidé de prolonger sa formation. Il pourra donc contribuer aux succès des Bleus pour encore une ou même deux saisons.

«Quand je suis arrivé à l’UdeM, je voulais entrer rapidement sur le marché du travail. Mais quand j’ai réalisé que j’allais y passer le reste de ma vie, j’ai décidé d’étirer mes études afin de profiter pleinement de mes deux passions.»

Lorsqu’il imagine le plus beau des scénarios, Omar Kreim se voit jouer chez les professionnels avant de revenir au droit lorsque le temps sera venu pour lui d’accrocher ses crampons. Mais d’ici là, il travaillera à atteindre ce seul objectif qu’il a en tête: remporter un deuxième titre national aux côtés de ses coéquipiers et cette fois devant leurs partisans l’automne prochain.