L’UdeM offrira une formation en gestion de la douleur chronique

  • Forum
  • Le 17 mai 2019

  • Mathieu-Robert Sauvé
Le microprogramme s’adressera aux étudiants et aux professionnels en exercice.

Le microprogramme s’adressera aux étudiants et aux professionnels en exercice.

Crédit : Getty

En 5 secondes

La Commission des études de l’Université de Montréal a approuvé la création d’un microprogramme en gestion de la douleur chronique.

Le Département d’anesthésiologie et de médecine de la douleur de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal souhaite offrir à l’hiver 2020 un microprogramme de deuxième cycle en gestion de la douleur chronique. Les membres de la Commission des études ont approuvé ce projet à leur réunion du 14 mai.

Le nouveau programme comprend 15 crédits «permettant d’acquérir les compétences pratiques et théoriques nécessaires à la prise en charge de la douleur chronique», précise le document de présentation. Cette formation se distingue par les stages offerts et par l’offre de cours en ligne. Selon Pierre Beaulieu, professeur titulaire au Département d’anesthésiologie et de médecine de la douleur, venu rencontrer les membres de la Commission des études, la demande relative à ce microprogramme vient du milieu professionnel et des étudiants et étudiantes, qui désirent bénéficier d’une formation directement liée à ce thème.

Le microprogramme s’adressera aux étudiants de différentes unités associées à la santé humaine (médecine, psychologie, pharmacie, médecine dentaire, sciences infirmières) et animale (médecine vétérinaire). Les professionnels de la santé en exercice (médecins, pharmaciens, dentistes, vétérinaires, infirmières, physiothérapeutes, ergothérapeutes, kinésiologues, psychologues, etc.) constituent aussi une clientèle potentielle importante.

Le stage pratique dans une clinique de la douleur, supervisé par des professionnels de la santé, sera «unique à l’Université de Montréal», peut-on lire dans le document de présentation. Flexible, il permettra aux étudiants de se familiariser avec l’approche multidisciplinaire en douleur chronique et aux cliniciens de se perfectionner dans une perspective de développement professionnel continu.

La durée des études sera d’un an à temps plein ou de deux années à temps partiel et la personne diplômée recevra une attestation d’études de deuxième cycle.