L’UdeM décerne trois doctorats honorifiques

Guy Breton, Cleas Dohlman, Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine, Louis Roquet, chancelier et Alexandre Chabot, secrétaire général

Guy Breton, Cleas Dohlman, Hélène Boisjoly, doyenne de la Faculté de médecine, Louis Roquet, chancelier et Alexandre Chabot, secrétaire général

Crédit : SPEQ Photo

En 5 secondes

Claes H. Dohlman, Rubén Caballero et Hélène Desmarais ont reçu un doctorat honorifique lors des cérémonies de collation des grades de la Faculté de médecine et de Polytechnique.

Lors de la cérémonie de collation des grades du doctorat de premier cycle de la Faculté de médecine, le 17 juin, l’UdeM a alors remis son dernier doctorat honoris causa de la saison à Claes H. Dohlman.

Puis lors de la cérémonie de collation des grades de l’école Polytechnique Montréal le 14 juin, le recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton, a remis deux doctorats honoris causa. Rubén Caballero et Hélène Desmarais ont tous les deux reçu les honneurs devant un parterre de nouveaux diplômés. L’école de génie de l’UdeM a d’ailleurs profité de l’occasion pour souligner le 50 000e diplôme qu’elle décernait. Le hasard a voulu que ce soit la finissante au baccalauréat en génie informatique, Eva Terriault, qui reçoive ce diplôme, qui revêt une signification bien spéciale. En effet, la première femme diplômée en génie de Polytechnique, Gabrielle Bodis, recevait son diplôme il y a 60 ans.

Rubén Caballero

Alexandre Chabot, Louis Roquet, Guy Breton, Rubén Caballero, Michèle Thibodeau-DeGuire, principale et présidente du Conseil d’administration de Polytechnique Montréal et Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique Montréal

Crédit : Photographie Patrick

Diplômé en génie électrique de Polytechnique Montréal, M. Caballero détient également une maîtrise en sciences de l’Université d’État du Nouveau-Mexique. Sa carrière, débutée dans les Forces armées canadiennes à titre d’ingénieur en aérospatiale, l’a amené à déployer ses talents jusqu’à tout récemment chez le géant Apple.

«Son parcours éclatant l’a mené parmi les concepteurs du premier iPhone, une invention qui a littéralement changé le monde. Sur la recommandation de Polytechnique Montréal, l’UdeM lui décerne un doctorat honorifique. Ses réalisations lui valent à juste titre de figurer à jamais comme un exemple de réussite», a souligné le recteur Guy Breton.

Hélène Desmarais

Alexandre Chabot, Michèle Thibodeau-DeGuire, Guy Breton, Hélène Desmarais, Louis Roquet et Philippe A. Tanguy

Crédit : Photographie Patrick

Diplômée en finance de HEC Montréal, Mme Desmarais est une figure bien connue du monde des affaires canadien. Entrepreneure déterminée aux nombreuses réalisations, elle est invitée à siéger au conseil d’administration de plusieurs entreprises et associations où elle a le loisir de mettre à contribution ses talents de dirigeante et de partager son expérience d’administratrice.

«Nous avons le grand plaisir d’honorer une femme qui représente un modèle d’engagement économique et social. Hélène Desmarais a laissé une marque indélébile sur Montréal. En lui décernant un doctorat honorifique, l’UdeM reconnaît son extraordinaire apport à l’innovation technologique», a dit M. Breton.

Claes H. Dohlman

Le chercheur et clinicien Claes H. Dohlman est considéré comme le père de la science moderne de la cornée.  Ses recherches sont reconnues mondialement et ont jeté les bases de la physiologie cornéenne. Alors qu’il s’adressait aux nouveaux docteurs en médecine, le recteur, a eu ces mots : «Vous avez devant vous une légende de la médecine. Un médecin dont la renommée est telle qu’il est considéré comme le fondateur de la science moderne de la cornée. Il est à l’origine d’avancées historiques comme la greffe de la cornée et de la mise au monde de la cornée artificielle. »

Rappelons qu’un doctorat honoris causa est la plus grande distinction qu’une université peut décerner.