L’UdeM collabore à la création d’un pôle d’expertise de formation supérieure en intelligence artificielle

Yoshua Bengio, professeur à l’UdeM et directeur scientifique de Mila; Mathieu Boisclair, directeur général du Centre collégial de transfert technologique en IA des cégeps Bois-de-Boulogne et John-Abbott sur les enjeux de la formation en intelligence artificielle; Lyse Langlois, professeure à l’Université Laval et directrice de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique; et Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine «Québec Science».

Yoshua Bengio, professeur à l’UdeM et directeur scientifique de Mila; Mathieu Boisclair, directeur général du Centre collégial de transfert technologique en IA des cégeps Bois-de-Boulogne et John-Abbott sur les enjeux de la formation en intelligence artificielle; Lyse Langlois, professeure à l’Université Laval et directrice de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique; et Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine «Québec Science».

Crédit : MOCA photo

En 5 secondes

L’UdeM participe à la création d’un pôle d’expertise de formation supérieure en intelligence artificielle.

L’UdeM fait partie de la liste des établissements d’enseignement supérieur de Montréal qui se sont rassemblés pour créer le Pôle montréalais d’enseignement supérieur en intelligence artificielle (PIA). Ce pôle d’expertise a été lancé le 22 août au Collège Ahuntsic en présence de plus de 200 représentants des 12 cégeps et des 7 universités membres.

L’intelligence artificielle (IA) connaît un essor sans précédent, et les technologies fondées sur l’IA exigent sans cesse de nouvelles connaissances et compétences. Le PIA, qui bénéficie du soutien financier du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec à hauteur d’un demi-million de dollars par année, a été créé dans le but d’accroître la capacité des établissements membres à adapter rapidement leur offre de formation à ces besoins.

Au cours de ce lancement, un panel d’experts, composé de Yoshua Bengio, professeur à l’Université de Montréal et directeur scientifique de Mila, Lyse Langlois, professeure à l’Université Laval et directrice de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’IA et du numérique, et Mathieu Boisclair, directeur général du Centre collégial de transfert technologique en intelligence artificielle des cégeps Bois-de-Boulogne et John-Abbott, a été invité à se prononcer sur les enjeux de la formation en IA.

«En unissant leurs efforts et en collaborant avec des partenaires actifs dans le domaine de l’intelligence artificielle, les établissements membres visent à acquérir une compréhension commune des développements de l’IA et à apporter une réponse concertée en élaborant les programmes de formation les plus pertinents», ont indiqué les coprésidentes du PIA, Sylvie Normandeau, vice-rectrice adjointe aux études de 1er cycle et à la formation continue de l’Université de Montréal, et Mylène Boisclair, directrice générale du Cégep du Vieux Montréal.