Trois doctorats honorifiques décernés aux plus récentes collations des grades

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Jean-Louis Cohen, Michael E. Lamb et Maurice Godelier ont été honorés aux cérémonies de collation des grades de la Faculté de l’aménagement et de la Faculté des arts et des sciences.

L’Université de Montréal a remis des doctorats honoris causa à trois grandes figures des domaines de l’architecture, de la psychologie et de l’anthropologie.

Jean-Louis Cohen

Architecte, professeur, commissaire d’exposition et historien de l’architecture, Jean-Louis Cohen a été honoré à la cérémonie de collation des grades de la Faculté de l’aménagement le 23 août.

Crédit : Speq photos

Architecte, professeur, commissaire d’exposition et historien de l’architecture, Jean-Louis Cohen a été honoré à la cérémonie de collation des grades de la Faculté de l’aménagement le 23 août.

Professeur dans plusieurs universités prestigieuses, il a réalisé des travaux sur l’histoire moderne de l’architecture plus particulièrement et a conçu des expositions dans les plus grands musées du monde. Jean-Louis Cohen est aussi l’auteur d’une trentaine d’ouvrages.

«L’écrit est déterminant pour la culture architecturale que constituent indissociablement les bâtiments et les livres imprimés, que ce soit des architectes ou des critiques. Nombreux sont les architectes qui ont su formuler une réflexion à la fois spatiale et verbale, chaque registre nourrissant l’autre, a mentionné Jean-Louis Cohen. Sans la pensée et la culture théorique et historique, l’architecture ne serait rien d’autre que la plus froide bâtisse.»

«Au cours de son extraordinaire carrière, M. Cohen a entre autres dirigé le programme de recherche architecturale du gouvernement français et il a créé, à la demande du ministère français de la Culture, la Cité de l’architecture et du patrimoine, un formidable complexe consacré au savoir de la France en architecture, a souligné Marie-Josée Hébert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation. C’est aussi un grand ami du Québec et de l’Université de Montréal. Il a d’ailleurs été professeur associé à notre école d’architecture.»

Michael E. Lamb

Le psychologue Michael E. Lamb, professeur à l’Université de Cambridge, a été honoré à la cérémonie de collation des grades de la Faculté des arts et des sciences le 26 août.

Crédit : Speq photos

Professeur à l’Université de Cambridge, Michael E. Lamb a été honoré à la cérémonie de collation des grades de la Faculté des arts et des sciences le 26 août. Expert réputé, il a mené des recherches qui ont permis de modifier les lois et les façons de faire dans le cadre d’entrevues d’enfants lors d’enquêtes sur les violences sexuelles et physiques. Il a également été un pionnier dans l’étude du rôle du père, celle des répercussions du divorce et celle de la maltraitance.

«Ses travaux sur la compréhension des mécanismes de l’attachement des enfants, sur le rôle du père, sur les conséquences du divorce ont eu un retentissement mondial et des applications concrètes dans les milieux scolaire, médical et juridique, a déclaré le recteur de l’Université, Guy Breton. Voici un homme dont la contribution à la psychologie est immense.»

«Je partage cet honneur avec de nombreuses personnes: policiers, travailleurs sociaux, psychologues et universitaires. Ensemble, nous avons travaillé afin d’améliorer les façons dont nous traitons les enfants victimes de violences. Ce doctorat honorifique est une reconnaissance de nos efforts communs», a dit Michael E. Lamb.

Maurice Godelier

L'anthropologue français Maurice Godelier a reçu un doctorat «honoris causa» à la cérémonie de collation des grades de la Faculté des arts et des sciences du 27 août.

Crédit : Speq photos

Reconnu pour ses recherches sur les Baruya en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Maurice Godelier est l’auteur de 40 ouvrages et de 400 articles et chapitres de livres. Il a reçu son doctorat honoris causa à la cérémonie de collation des grades de la Faculté des arts et des sciences du 27 août. Maurice Godelier a notamment fondé le Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie et a été directeur scientifique du Musée de l'homme à Paris de 1997 à 2000. Ses ouvrages sont considérés comme des classiques de l’anthropologie contemporaine.

«Ses recherches sur des peuples isolés de Papouasie-Nouvelle-Guinée évoquent l’aventurier. Son rôle de directeur scientifique du Musée de l’homme en France rappelle sa renommée. Ses ouvrages sur la famille et les liens de parenté ont contribué à comprendre la formation de plusieurs sociétés à travers le monde, dont le Québec», a relaté le recteur Breton.

«Il faut avoir des méthodes pour arriver à faire une analyse rigoureuse des modes de vie et de pensée des autres, a conseillé Maurice Godelier. Pour s’approcher des autres et comprendre la logique de leurs actions, il faut surtout se décentrer par rapport à sa propre culture. Et se décentrer, c’est un travail sur soi pour ne pas laisser nos préjugés et à priori réapparaître.»