Épuisé d’être fatigué? La nuit porte conseil!

Crédit : Getty

En 5 secondes

Une nouvelle campagne canadienne de santé publique s’amorce pour promouvoir l’importance d’une bonne nuit de sommeil.

Le manque de sommeil coûte au Canada plus de 21 milliards de dollars en perte de productivité. Pour faire face à cette situation, une campagne de sensibilisation canadienne bilingue est lancée aujourd’hui afin de promouvoir l’importance d’une bonne nuit de sommeil pour rester alerte et en santé.

Destinée au grand public, la campagne Dormez là-dessus / Sleep On It!http://www.sleeponitcanada.ca est menée par le Réseau canadien de sommeil et rythmes circadiens (CSCN), la Société canadienne du sommeil, la Fondation Sommeil et Wake‑up Narcolepsy Canada.

Son but? Démythifier le sommeil, offrir des solutions aux gens qui vivent avec des troubles du sommeil et faire d’un sommeil réparateur une priorité de santé publique. La campagne a été annoncée au congrès mondial du sommeil, qui se tient à Vancouver, et un site Web a aussi été lancé pour soutenir cette campagne.

«Notre objectif est d’amener les gens à considérer le sommeil comme une priorité dans leur vie», a précisé Julie Carrier, professeure de psychologie à l’Université de Montréal, chercheuse au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal et directrice scientifique du CSCN.

La campagne nationale vise à diffuser deux messages clés:

  • Le sommeil est essentiel à la santé physique, émotionnelle et cognitive. Pour rester en santé, il est tout aussi important de bien dormir que de bien manger et de s’adonner à des activités physiques.
  • Des solutions existent pour de nombreux troubles du sommeil, notamment l’insomnie, l’apnée du sommeil, le somnambulisme, la narcolepsie, le syndrome des jambes sans repos et le trouble du sommeil lié au travail par quarts.

Cette campagne nationale permettra aussi de soutenir et de promouvoir la création de plateformes de diffusion des connaissances qui contribueront à sensibiliser la population à la gestion de leur sommeil.

 

 

Le saviez-vous?

  • Le manque de sommeil peut réduire votre vitesse de réaction autant qu’un taux d’alcoolémie de 0,08 g, soit la limite légale pour conduire. Les narcoleptiques deviennent somnolents et s’endorment au travail, à l’école ou dans la rue.
  • En aussi peu que six ans, les personnes qui ne dorment que six heures par nuit prennent plus de poids que celles qui en dorment sept ou huit.
  • Le manque de sommeil coûte aussi extrêmement cher. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques, le Canada perd 21,4 milliards de dollars par année en productivité à cause de l’absentéisme, d’accidents et de blessures causés par le manque de sommeil.

«Le Canada est un chef de file en recherche sur le sommeil et désormais, avec Dormez là-dessus / Sleep On It!, c’est le premier pays du monde à faire de la diffusion de ces travaux une priorité en matière de santé publique, a dit Julie Carrier. Nous voulons encourager les autres pays à faire de même. C’est pourquoi nous lançons notre campagne au congrès mondial du sommeil. La recherche sur le sommeil a connu des progrès immenses au cours des 15 dernières années et le public, y compris les personnes qui vivent avec un trouble du sommeil, est en droit d’obtenir la meilleure information scientifiquement valide qui soit, présentée avec simplicité et originalité.»

Relations avec les médias