Deux diplômés contribuent au premier laboratoire de réalité virtuelle en optométrie

Le laboratoire de réalité virtuelle de l'Université de Montréal

Le laboratoire de réalité virtuelle de l'Université de Montréal

Crédit : École d'optométrie de l'Université de Montréal

En 5 secondes

L’École d’optométrie est à l’avant-garde de l’éducation en optométrie grâce au tout premier laboratoire de réalité virtuelle au Québec.

L’Université a inauguré récemment le Laboratoire de simulation Visique, grâce à un don de 350 000 $ de Visique | FYidoctors, groupe auquel se sont joints René et Frédéric Marchand, deux diplômés de l’École d’optométrie de l'Université de Montréal. Ce laboratoire de reconstitution en réalité virtuelle est le premier du genre à ouvrir ses portes au Québec et le deuxième au Canada.

Il offrira l’occasion unique d'étudier des simulations de maladies de l’œil courantes et rares. Les étudiants et étudiantes apprendront ainsi à maîtriser des techniques difficiles et examineront un plus grand nombre de problèmes oculaires qu’au cours de leur expérience clinique actuelle, et les enseignants et enseignantes disposeront d’un meilleur outil pour les évaluer.

 «Ces donateurs permettent à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal de profiter des plus récents progrès dans la technologie pédagogique pour offrir la meilleure expérience d’apprentissage à ses étudiants, en plus d’enrichir la formation permanente de la communauté des optométristes au Québec», a souligné le professeur Christian Casanova, directeur de l’École d’optométrie de l’UdeM.

«Le nouveau laboratoire de formation en réalité virtuelle propose un contexte éducatif riche, interactif et stimulant. En nous donnant accès à cette nouvelle technologie, Visique | FYidoctors témoigne de son engagement à l’égard de l’éducation, des soins de santé et du développement de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal.»

Optométristes de père en fils

Dans la famille Marchand, l’avancement des soins en optométrie est d’une importance capitale. René et Frédéric Marchand ont choisi d’y contribuer en enrichissant l’expérience éducative des étudiants et étudiantes pour ultimement améliorer les soins oculaires offerts à tous les Canadiens.

«Notre entreprise se fonde sur l’idée d’offrir des soins oculaires de qualité exceptionnelle avant tout, a affirmé Frédéric Marchand, optométriste et vice-président de Visique. Avec cet investissement, nous franchissons une nouvelle étape et veillons à ce que les prochaines générations de professionnels aient accès aux méthodes de formation les plus modernes. Je suis personnellement ravi de pouvoir accomplir ceci en partenariat avec l’École d’optométrie de l’Université de Montréal, où j’ai suivi ma formation.»

Les capacités de simulation du laboratoire d’apprentissage donneront accès à des centaines de cas réels, ce qui viendra compléter la formation pratique en clinique des étudiants et étudiantes. Ainsi, l’Université de Montréal continuera d’être à l’avant-garde de l’éducation en optométrie en rehaussant l’expérience d’apprentissage des prochaines générations d’optométristes.

La soirée d’inauguration du laboratoire a permis à plusieurs de s’initier à la réalité virtuelle. Voyez toutes les images de cette soirée!

  • Christian Casanova, directeur de l'École d'optométrie de l'Université de Montréal

    Christian Casanova, directeur de l'École d'optométrie de l'Université de Montréal

    Crédit : École d'optométrie de l'Université de Montréal
  • René et Frédéric Marchand

    René et Frédéric Marchand

    Crédit : École d'optométrie de l'Université de Montréal