Un nouveau laboratoire est créé avec l’Université Claude Bernard Lyon 1

L'objectif du nouveau laboratoire est d'associer des expertises touchant à l’étude du système musculosquelettique.

L'objectif du nouveau laboratoire est d'associer des expertises touchant à l’étude du système musculosquelettique.

Crédit : Getty

En 5 secondes

Un nouveau laboratoire international se penchera sur l’étude du système musculosquelettique.

L’Université Claude Bernard Lyon 1, l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux, l’Université TÉLUQ et l’École de technologie supérieure s’unissent à l’Université de Montréal pour créer le Laboratoire international d’évaluation anatomofonctionnelle du système musculosquelettique. L’inauguration a été célébrée dans les locaux du CHUM le 7 novembre en marge des 32es Entretiens Jacques-Cartier.

David Mitton, de l’établissement lyonnais, et Jacques de Guise, de l’UdeM, agiront à titre de codirecteurs de cette nouvelle structure qui présentera des demandes communes de subventions.

«Ce laboratoire officialise des collaborations de longue date entre nos laboratoires, a commenté Mickael Begon, professeur à l’École de kinésiologie et des sciences de l’activité physique de l’UdeM. L'objectif est d'associer des expertises complémentaires pour accélérer la recherche et l'évaluation anatomofonctionnelle relativement à deux thématiques: vieillissement-handicap et orthopédie-traumatologie.»

L’équipe de Mickael Begon compte actuellement 10 étudiants à la maîtrise, 12 doctorants et 3 stagiaires postdoctoraux. Le professeur croit que cette nouvelle unité scientifique stimulera les étudiants-chercheurs à mener des projets internationaux.