L’UdeM souligne la générosité exceptionnelle du couple Beaulieu-Saucier

Le recteur, Guy Breton, et les donateurs Michel Saucier et Gisèle Beaulieu au dévoilement de la plaque toponymique.

Le recteur, Guy Breton, et les donateurs Michel Saucier et Gisèle Beaulieu au dévoilement de la plaque toponymique.

Crédit : Benjamin Seropian

En 5 secondes

Un amphithéâtre du Complexe des sciences porte désormais le nom Beaulieu-Saucier en reconnaissance de la contribution exceptionnelle du couple de philanthropes au projet du campus MIL.

L’amphithéâtre Beaulieu-Saucier du Complexe des sciences de l’Université de Montréal sera peut-être le «témoin de grandes découvertes». C’est en tout cas le souhait qu’ont exprimé Gisèle Beaulieu et Michel Saucier, le 14 janvier, à une cérémonie au cours de laquelle a été dévoilée la plaque toponymique de l’amphithéâtre, qui porte désormais leurs noms en reconnaissance de leur générosité. 

Le couple de diplômés, qui soutient l’Université depuis plusieurs années à travers des projets mis sur pied par les facultés de pharmacie, médecine dentaire, médecine et musique, peut, en effet, être également considéré comme l’un des principaux soutiens et cobâtisseurs du complexe inauguré l’automne dernier.

«Gisèle Beaulieu et Michel Saucier ont laissé leur marque sur leur alma mater par l’entremise d’initiatives de développement allant de la musique à la pharmacogénomique et au campus MIL. Leur appui et leurs encouragements ont été déterminants dans l’évolution de l’Université de Montréal au fil des ans, a rappelé le recteur, Guy Breton. Ce sont des partenaires sages et avisés qui montrent l’exemple et ouvrent la voie. En nommant aujourd’hui un amphithéâtre à leurs noms, nous voulons reconnaître cette œuvre philanthropique et exprimer notre plus profonde reconnaissance à ces diplômés, partenaires et philanthropes d’exception.»

Pour leur part, les généreux donateurs se sont déclarés «très fiers d’avoir contribué modestement à la concrétisation du Complexe des sciences qui deviendra, nous en sommes convaincus, un centre d’excellence mondiale dans plusieurs domaines de la science de pointe. Nous sommes de fervents promoteurs du haut savoir et quoi de mieux qu’un environnement exceptionnel pour faire de grandes découvertes? Cette réalisation contribuera à faire de Montréal une cité universitaire de classe internationale avec les retombées économiques qui s’y rattachent».

À l’issue de la cérémonie, Mme Beaulieu, M. Saucier et leurs invités ont pu découvrir, dans une visite guidée, les installations du Complexe, qui accueille, rappelons-le, 2000 étudiants et étudiantes et 400 professeurs-chercheurs et professeures-chercheuses des départements de chimie, physique, géographie et sciences biologiques.

  • L’amphithéâtre Beaulieu-Saucier, d’une capacité de 180 places, est situé au cinquième étage du Complexe des sciences.

    Crédit : Stéphane Groleau

Plaque de l’amphithéâtre Beaulieu-Saucier

En reconnaissance du don exceptionnel de la Fondation Beaulieu-Saucier au Complexe des sciences, cet amphithéâtre a été nommé Amphithéâtre Beaulieu-Saucier.

Diplômés de l’Université de Montréal, Gisèle Beaulieu (médecine dentaire 1970) et Michel Saucier (pharmacie 1964, 1966 et 1970) démontrent un engagement exemplaire à l’égard de leur alma mater.

Reconnus pour leur générosité exceptionnelle, ils soutiennent de nombreux projets institutionnels et facultaires. En 2019, ils ont reçu le tout premier prix Jean-Coutu ‒ Diplômé philanthrope de l’Université de Montréal.

L’Amphithéâtre Beaulieu-Saucier représente la conviction du couple selon laquelle la création du nouveau pôle d’activités scientifiques aura une influence majeure sur la société.

Cette plaque a été dévoilée le 14 janvier 2020.