Joanne Liu est l’une des 10 femmes de science canadiennes pour sa contribution en santé

Joanne Liu

Joanne Liu

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

La professeure en pédiatrie de l’UdeM figure parmi les 10 femmes de science canadiennes pour sa contribution scientifique remarquable dans le domaine de la santé.

Le 11 février avait lieu la Journée internationale des femmes et des filles de science. À cette occasion, le quotidien ontarien Peterborough Examiner a dressé une liste de 10 femmes canadiennes qui ont largement contribué à leurs différentes disciplines scientifiques. Parmi elles figure la Dre Joanne Liu, professeure de clinique au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal et pédiatre-urgentiste au CHU Sainte-Justine.

Joanne Liu: médecin d’action et de terrain

De 2013 à 2019, Joanne Liu a été présidente internationale de Médecins sans frontières (MSF), l'une des plus importantes organisations humanitaires du monde. Cet engagement l’a menée à prendre part aux opérations de MSF en Indonésie après le tsunami de décembre 2018, en Afrique de l’Ouest qui a connu une épidémie d’Ebola de 2014 à 2016, en Afghanistan où il y a eu un bombardement américain sur l’hôpital de Kunduz en 2015 ainsi qu’en Haïti après le tremblement de terre de 2010.

En 2018, Joanne Liu a reçu la prestigieuse Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec pour son engagement humanitaire et a été nommée Grande Québécoise, section de la santé, par la Chambre de commerce et d’industrie de Québec. De plus, en 2015, le magazine Time l’avait reconnue parmi les 100 personnalités les plus influentes dans le monde en raison de son rôle dans la lutte contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola.

À propos de la Journée internationale des femmes et des filles de science

C’est en 2015 que l'Assemblée générale des Nations unies a fait du 11 février la Journée internationale des femmes et des filles de science afin de promouvoir l'accès et la participation des femmes à la science. Cette journée permet de rappeler que les femmes jouent un rôle essentiel dans la communauté scientifique et technologique et que leur participation doit être renforcée.