Reconnaissance des lauréats des bourses SAÉ et des donateurs

Le 13 février s’est tenue à l’Université de Montréal l’activité de reconnaissance annuelle des boursières et des boursiers des concours des Services aux étudiants 2019-2020.

Le 13 février s’est tenue à l’Université de Montréal l’activité de reconnaissance annuelle des boursières et des boursiers des concours des Services aux étudiants 2019-2020.

Crédit : LinoFoto

En 5 secondes

Le 13 février s’est tenue l’activité de reconnaissance annuelle des boursières et des boursiers des concours des Services aux étudiants 2019-2020.

Le 13 février s’est tenue à l’Université de Montréal la soirée de reconnaissance annuelle des boursières et boursiers des concours des Services aux étudiants (SAÉ) 2019-2020. Organisée en partenariat avec le Réseau des diplômés et des donateurs, l’activité a également été une belle occasion pour les personnes présentes de réseauter dans la convivialité.

Générosité, influence dans la communauté et réussite étudiante

Claire Benoit, maître de cérémonie de la soirée et directrice générale des SAÉ, a annoncé que, cette année, plusieurs dons privés et institutionnels ont permis d’offrir 860 500 $ en bourses à plus de 400 étudiantes et étudiants. Elle a remercié les donatrices et donateurs ainsi que le personnel des SAÉ et du Réseau des diplômés et des donateurs qui travaillent quotidiennement pour apporter un soutien financier à ceux et celles qui en ont besoin.

Louise Béliveau, vice-rectrice aux affaires étudiantes et aux études, a quant à elle exprimé sa fierté de voir l’UdeM rayonner grâce à l’excellence de ses étudiantes et étudiants, non seulement par leurs résultats scolaires mais aussi par leur engagement, leur persévérance ou leur détermination. «Le soutien des donatrices et des donateurs fera toujours partie des conditions gagnantes pour la réussite étudiante. Il représente ce mot d’encouragement, cette tape dans le dos qui peut changer les choses, qui dit “Continuez, vos efforts sont reconnus”.» Elle a également tenu à souligner la contribution de la communauté étudiante au Fonds d’amélioration de la vie étudiante à chaque trimestre. Leurs dons permettent notamment d’offrir plusieurs bourses. «C’est un beau geste de solidarité. Bravo!»  

Raymond Lalande, vice-recteur aux relations avec les diplômés, aux partenariats et à la philanthropie, a parlé de l’effet papillon du geste de nos donatrices et donateurs: «Chaque geste, si infime soit-il, peut mener à de grandes réalisations: il peut permettre l’attribution de ressources financières aidant à l’obtention d’un diplôme tant convoité. Ou se transformer en un encouragement à poursuivre un parcours de formation malgré les obstacles. L’effet papillon permet aussi une meilleure intégration dans un milieu social et universitaire inconnu.»

M. Lalande a mentionné en outre le caractère spécial à ses yeux de l’activité, puisqu’elle permet la rencontre entre lauréates et lauréats et mécènes. Ces derniers peuvent ainsi échanger sur les raisons qui les poussent à contribuer à la réussite des étudiantes et étudiants, et ceux-ci partagent en retour leurs histoires et leurs parcours.

France Labelle, représentante du fonds de bourses du Centre patronal SST ‒ Formation et expertise, a pris la parole au nom des donatrices et des donateurs. «Nous voulions redonner à la société et c’est afin d’appuyer le parcours des étudiantes et des étudiants en santé et sécurité au travail et de consolider les savoirs québécois en la matière que le Centre patronal SST a créé ce programme de bourses. J’aimerais donc souhaiter bonne chance dans son parcours d’études à notre lauréate ainsi qu’aux étudiantes et étudiants qui ont à cœur la santé et la sécurité au travail!»

Enfin, cinq personnes représentant diverses bourses ont livré, chacune à leur façon, un message de reconnaissance dans une vidéo diffusée au cours de la cérémonie. Ces témoignages peuvent être entendus ici.

Les centaines de bourses qui ont été accordées par les SAÉ sont divisées selon ces grands volets:

  • 325 bourses de soutien financier;
  • 51 bourses de persévérance;
  • 19 bourses pour les étudiantes et étudiants en situation de handicap;
  • 12 bourses d’excellence;
  • autres bourses philanthropiques qui visent des profils étudiants précis (domaine d’études, appartenance à une communauté, etc.).