L’étudiante Carole Boulebsol remporte une bourse de la Fondation Pierre Elliott Trudeau

Carole Boulebsol

Carole Boulebsol

Crédit : Fondation Pierre Elliott Trudeau

En 5 secondes

Grâce à cette bourse, Carole Boulebsol se joindra à un réseau multidisciplinaire de chercheurs et décideurs d’horizons variés qui partageront avec elle leurs connaissances et leur expertise.

La Fondation Pierre Elliott Trudeau a décerné une prestigieuse bourse doctorale à Carole Boulebsol, doctorante en sciences humaines appliquées à l'Université de Montréal, pour l’excellence de son dossier et sa participation à la vie de la collectivité.

Grâce à cette bourse doctorale, Mme Boulebsol se joindra à un réseau multidisciplinaire de chercheurs et décideurs qui partageront avec elle leurs connaissances et compétences au service d’enjeux d’importance pour le Canada et le reste du monde.

Diplômée en sociologie, en travail social et en santé mentale, Carole Boulebsol s'intéresse aux questions relatives aux violences faites aux femmes et aux enfants ainsi qu’à la réalité des personnes et des familles réfugiées et immigrantes.

Mme Boulebsol siège au Conseil scientifique du Réseau québécois en études féministes et elle collabore avec les organismes communautaires le Collectif pour l’approche transculturelle, Relais-femmes et les Maisons de l’Ancre.

Titre de la thèse:
«Les trajectoires de femmes victimes de coercition reproductive en contexte migratoire»

Directrices de thèse:
Marie-Marthe Cousineau, professeure titulaire à l’École de criminologie de l’Université de Montréal, et Sylvie Lévesque, professeure au Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal