COVID-19: 3 M$ pour des installations de recherche à l’UdeM

En 5 secondes

L’UdeM obtient du Fonds des occasions exceptionnelles 3 M$ pour le financement de cinq projets de recherche liés à la COVID-19.

Le 6 novembre, la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) annonçait un investissement du Fonds des occasions exceptionnelles ‒ COVID-19 de près de 28 M$ dans des installations scientifiques liées à la recherche sur la COVID-19.

Des 79 projets retenus la FCI, 5 sont des projets de l’Université de Montréal et de ses établissements de santé affiliés. Dans le cadre de ce concours hautement compétitif, l’UdeM récolte au total 3 M$ financés conjointement par la FCI et le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec

Les projets de l’Université couvrent des sujets aussi variés que la collecte de données sur les inégalités sociales en santé, les tests diagnostiques, l’étude des réponses immunitaires ou encore les outils de lutte contre l’isolement social en temps de COVID-19. Les fonds serviront à répondre aux besoins les plus pressants des équipes de recherche en équipements.

Les projets sont les suivants:

Professeurs

Projets

Ana Inés Ansaldo, de la Faculté de médecine et de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal

Santiago Hidalgo, de la Faculté des arts et des sciences

Infrastructure multimédia et d’intelligence artificielle pour contrecarrer l’isolement relié à la pandémie en centre de soins de longue durée

Kate Zinszer, Yan Kestens et Grégory Moullec, de l’École de santé publique

COHESION: une infrastructure de collecte et visualisation de données longitudinales pancanadienne

Andrés Finzi, Nicolas Chomont et Daniel Kaufmann, de la Faculté de médecine et du Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Caractérisation des réponses B et T spécifiques au virus SRAS-CoV-2

Nathalie Grandvaux, de la Faculté de médecine et du Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Laboratoire de confinement 3 pour l’étude et l’exploitation de la réponse immunitaire innée dans la lutte contre le SRAS-CoV-2

Stephen Michnick, Pascale Legault, James G. Omichinski et Adrian Serohijos, de la Faculté de médecine

Développement de thérapies contre et tests homogènes rapides pour le SRAS-CoV-2 basés sur des anticorps recombinants