«Vingt-trois chambres» ou comment vivre une expérience de jeu théâtral en direct de son appartement!

La troupe Théâtre Université de Montréal présente la pièce «Vingt-trois chambres» sous forme de radiothéâtre.

La troupe Théâtre Université de Montréal présente la pièce «Vingt-trois chambres» sous forme de radiothéâtre.

En 5 secondes

Théâtre Université de Montréal présente, sous la forme d’un radiothéâtre préparé en mode virtuel, la pièce «Vingt-trois chambres», de Karolann St-Amand, sur les ondes de CISM 89,3 FM.

La troupe Théâtre Université de Montréal (TUM) présente la pièce Vingt-trois chambres sous forme de radiothéâtre le 3 décembre sur les ondes de CISM 89,3 FM à 19 h. Suivra à 20 h une discussion sur Zoom avec les interprètes et l’équipe de création.   

Oscillant entre essai autobiographique et théâtre documentaire, le projet de thèse de Karolann St-Amand, étudiante au doctorat en littératures de langue française, est un texte authentique qui aborde de façon particulièrement intime une réflexion sur la quête identitaire. C’est donc à travers le récit de ses multiples déménagements que la protagoniste se retrouve au centre d’une recherche d’un «chez-soi» à la fois intérieur et extérieur. 

Pour la metteuse en scène Sarah Godard, «ce qui nous fait tant vibrer avec ce texte, c’est que l’histoire de Karolann est, en quelque sorte, un peu l’histoire de tout le monde, car elle nous invite à revivre les étapes les plus marquantes de notre existence, autant joyeuses que tristes, qui nous auront finalement menés à l’âge adulte, le vrai». 

Les trois étudiantes de la distribution, sélectionnées aux auditions de septembre, sont prêtes à donner voix à Vingt-trois chambres. Il s’agit de Laurianne Bézier (musique), Camélia Landry-Coutu (criminologie, option Sécurité intérieure) et Meriam Noufel (chimie). «Le simple fait de se connecter virtuellement avec d’autres étudiants et étudiantes pour jouer une pièce met un petit baume sur la stérilité créative du quotidien covidien», a mentionné Camélia Landry-Coutu.  

La metteuse en scène

Sarah Godard est diplômée de l’École supérieure de théâtre. Artiste multidisciplinaire, elle enchaîne depuis quelques années différents projets, que ce soit en tant qu’actrice, animatrice ou humoriste. Ancienne participante du TUM, elle a notamment été productrice et a performé dans sa propre soirée d’humour mensuelle à La distillerie n3. 

À la suite d’un cours d’écriture suivi à l’Union des artistes en 2018, on a pu la voir interpréter ses propres textes dans plusieurs évènements à travers Montréal. Vingt-trois chambres est sa première mise en scène au TUM.

L’auteure

Karolann St-Amand est candidate au doctorat en littératures de langue française à l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur le développement d’une écriture corporelle au sein de la compagnie Carbone 14. Elle s’occupe de la rubrique Revue des revues de L’Annuaire théâtral depuis 2018. Ses textes poétiques ont notamment été publiés dans L’Organe, Le Pied et Mœbius. Vingt-trois chambres est sa première pièce de théâtre.