«In memoriam»: Claude L. Morin

Claude L. Morin

Claude L. Morin

En 5 secondes

Professeur émérite du Département de pédiatrie de l’Université de Montréal, Claude L. Morin s’est éteint à l’âge de 85 ans le 31 décembre dernier.

Après des études en médecine à l’Université de Montréal, une spécialisation en pédiatrie au CHU Sainte-Justine, une surspécialisation en gastroentérologie à l’Hôpital Albert Einstein à New York et à l’Hôpital pour enfants malades (SickKids) à Toronto, Claude L. Morin devient en 1968 le premier gastroentérologue pédiatrique au Québec. Il fonde le service de gastroentérologie à Sainte-Justine et y établit son laboratoire de recherche.

Il concentre ses travaux sur les effets des peptides gastro-intestinaux sur le tractus digestif et absorptif et la capacité régénératrice de l’intestin grêle et met en place une équipe réputée pour son excellence en soins, en formation et en recherche. En 1982, il devient chef de l’unité de pédiatrie du CHU Sainte-Justine et directeur du Département de pédiatrie de l’Université de Montréal, poste qu’il occupe pendant huit ans.  En 1991, pour conclure son parcours professionnel, il est nommé vice-doyen aux études médicales de premier cycle de la Faculté de médecine de l’UdeM. Il y implante le nouveau programme d’études médicales basé sur l’apprentissage par problèmes et la familiarisation précoce avec la médecine clinique. 

La cérémonie s’est déroulée en toute intimité le 8 janvier au Mausolée Lalime à Saint-Hyacinthe. Selon les volontés de M. Morin, les dons honorant sa mémoire devraient être dirigés vers la Fondation CHU Sainte-Justine ou vers le Fonds du Programme d’excellence en médecine pour l’initiation en recherche de l’Université de Montréal. 

Notice rédigée en collaboration avec la direction de la Faculté de médecine.