COVID-19: 11 bourses d’excellence aux étudiants des cycles supérieurs

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Ce concours de bourses a été mis sur pied à la suite d’une campagne de souscription ciblant la pandémie et les enjeux qu’elle soulève.

Réparties entre cinq grands secteurs d’études, soit la santé, les lettres, les sciences naturelles, les sciences sociales et les sciences humaines, ces bourses soulignent l’engagement des chercheurs et chercheuses de la relève dans la lutte contre la COVID-19. Pouvant atteindre 10 000 $ à la maîtrise et 20 000 $ au doctorat, les 11 bourses ont été attribuées à la suite d’un concours lancé en novembre dernier par les Études supérieures et postdoctorales, en collaboration avec le Vice-rectorat à la recherche, à la découverte, à la création et à l'innovation ainsi que le Vice-rectorat aux affaires étudiantes et aux études.

En plus de leur bourse, les lauréats et lauréates auront l’occasion de participer à un atelier de vulgarisation scientifique le 26 avril prochain. Animé par le journaliste et communicateur scientifique Damien Grapton, l’atelier abordera les notions principales de la vulgarisation ainsi que leur mise en pratique. Aussi, cet automne, les boursières et boursiers pourront présenter leur projet au cours d’une activité à laquelle les philanthropes ayant rendu ce concours de bourses possible seront invités.

Les boursiers et leur projet de recherche

  • Zichuan Gan, du Département de littératures et de langues du monde de la Faculté des arts et des sciences
    Recherche: «Littérature “contaminée” à l’ère des réseaux sociaux: étude de Wuhan Diary de Fangfang»
  • Alexandre Coderre, du Département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique
    Recherche: «La relation entre les croyances complotistes et la détresse psychologique, et leurs déterminants sociaux sous-jacents, durant la pandémie de COVID-19 au Canada»
  • Éloïse Côté, du Département de psychologie de la Faculté des arts et des sciences
    Recherche: «Pandémie de la COVID-19 et respect des mesures sanitaires»
  • Alizée Lajeunesse, du Département d’anthropologie de la Faculté des arts et des sciences
    Recherche: «Vivre la COVID-19 en CHSLD : regard anthropologique sur les expériences, les dynamiques interactionnelles soignants-résidents, et les pratiques de soin en contexte pandémique»
  • Andréanne Dufour, du Département de médecine sociale et préventive de l’École de santé publique
    Recherche: «La pandémie de COVID-19: la santé des migrants sans assurance médicale à Montréal»
  • Mylène Fauvel, du Département de sociologie de la Faculté des arts et des sciences
    Recherche: «Les conditions de travail dans le mouvement communautaire autonome durant la pandémie de la COVID-19»
  • Maxine Chai Wen Sun, du Département de sciences biomédicales de la Faculté de médecine
    Recherche: «Une plus grande prédisposition génétique à l’inflammation est-elle corrélée avec la sévérité de la COVID-19 et une réponse positive à l’action anti-inflammatoire de la colchicine?»
  • Samuel Cyr, de la Faculté de pharmacie
    Recherche: «Facteurs associés au burnout et au trouble du stress post-traumatique chez les travailleurs de la santé à 3 et 12 mois après le début de la pandémie de COVID-19 au Québec: une étude observationnelle»
  • Jordan Robert, de la Faculté de pharmacie
    Recherche: «Spectromètre nomade pour la détection plasmonique rapide et spécifique du virus du SARS-CoV-2»
  • Maryam Heidarifard, du Département de pharmacologie et physiologie de la Faculté de médecine
    Recherche: «Étude de la signature biomoléculaire de la COVID-19 dans le sang d’enfants et d’adultes à l’aide de la spectroscopie Raman»
  • Elsa Brunet-Ratnasingham, du Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de la Faculté de médecine
    Recherche: «Qui traiter: méthode de criblage rapide pour une meilleure sélection d'immunothérapies dans les cas critiques de COVID-19»