Faculté de pharmacie: deuxième mandat pour la doyenne Lyne Lalonde

Lyne Lalonde

Lyne Lalonde

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Le mandat de Lyne Lalonde à titre de doyenne de la Faculté de pharmacie a été reconduit pour cinq ans, jusqu’au 31 mai 2025.

Le 10 juin, le Conseil de l’Université de Montréal a reconduit le mandat de Lyne Lalonde à titre de doyenne de la Faculté de pharmacie pour cinq ans, à partir du 1er juin 2020. Le nouveau mandat viendra à échéance le 31 mai 2025. Cette décision a été prise à la suite de la recommandation unanime du comité de consultation formé à cet effet.

«Au cours de son premier mandat, Mme Lalonde a su démontrer son sens de la gestion équitable, transparent et rigoureux, sa capacité à travailler en équipe et son approche consensuelle, a mentionné Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal. Je suis convaincu que sa vision permettra à la faculté d’assurer son leadership en formation et en recherche par une approche innovante qui permettra de relever les défis de notre société en matière de santé.»

Pour son deuxième mandat, Mme Lalonde compte prioriser certaines actions: perfectionner les programmes de formation à la suite de leur évaluation; mettre en place un bureau d’évaluation pour l’amélioration continue des programmes; élargir le mandat du Centre FOCUS, qui a été créé afin d’offrir de la formation continue aux pharmaciens et autres professionnels de la santé; embaucher des pharmaciens communautaires au sein du corps professoral; faire vivre la culture facultaire d’engagement; et améliorer le fonds philanthropique pour financer la recherche et recruter les meilleurs étudiants aux cycles supérieurs.

Lyne Lalonde est doyenne de la Faculté de pharmacie depuis le 1er juin 2015. Elle est entrée en poste en 2001 comme professeure à la Faculté de pharmacie et également comme cotitulaire de la Chaire de recherche Sanofi Aventis en soins pharmaceutiques ambulatoires. Elle a obtenu son statut de professeure titulaire à la Faculté de pharmacie de l’Université en 2013. Par ses activités d'enseignement et de recherche, elle contribue à initier les étudiants en pharmacie et les pharmaciens à la recherche en pharmacie. Ses recherches visent l'élaboration, le transfert et l'application de nouvelles pratiques cliniques en pharmacie communautaire.

Le comité de consultation était présidé par la vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l'innovation, Marie-Josée Hébert. Il était également composé de deux membres nommés par le conseil de la faculté, soit Marie-Claude Vanier, professeure titulaire de clinique, et Marc Servant, professeur titulaire, ainsi que d’un membre nommé par le Conseil de l’Université, François Le Borgne, chargé de cours.