Sur la piste des criminels technos

  • Forum
  • Le 10 mai 2019

  • Mathieu-Robert Sauvé
David Décary-Hétu est professeur à l'École de criminologie.

David Décary-Hétu est professeur à l'École de criminologie.

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

David Décary-Hétu présente à «Entre guillemets» le livre «Délinquance et innovation», qui rassemble les textes de 27 auteurs.

«Bitcoin», «Web invisible», «piratage informatique»: voilà le nouveau vocabulaire des délinquants… et des forces de l’ordre qui tentent de les intercepter. «Il y a beaucoup de débats actuellement quant à savoir quelle est la grande innovation chez les délinquants», explique le criminologue David Décary-Hétu, professeur à l’Université de Montréal et chercheur au Centre international de criminologie comparée (CICC). Sans donner la réponse, il indique que la technologie est indissociable de la déviance sociale. Pour contrer le crime, la police doit savoir se battre sur ce terrain.

Il vient de faire paraître l’ouvrage collectif Délinquance et innovation, qu’il a dirigé avec son collègue Maxime Bérubé, étudiant au doctorat en criminologie. Dans ses travaux, le professeur Décary-Hétu s’intéresse aux «technologies d’anonymat» qui permettent aux délinquants de conclure des transactions sans laisser de traces. «Les sciences judiciaires, évidemment, ont beaucoup profité de l’innovation», mentionne-t-il à la caméra de Savoir média dans le cadre de la série Entre guillemets. De nos jours, par exemple, on peut tirer énormément d’informations d’une toute petite goutte de sang. L’ADN qu’on en extrait peut être comparé avec celui qui figure dans un immense fichier de criminels.

L’ouvrage rassemble des textes de 27 auteurs, pour la plupart liés au CICC, et se divise en trois parties: «Innovations délinquantes et nouvelles formes de criminalité», «Stratégies innovatrices en régulation de la délinquance» et «Approches théoriques et méthodologiques innovatrices pour étudier la délinquance».

David Décary-Hétu et Maxime Bérubé (dir.), Délinquance et innovation, Les Presses de l’Université de Montréal, 2018, 260 p.

David Décary-Hétu présente «Délinquance et innovation»
En lecture:

David Décary-Hétu présente «Délinquance et innovation»