Observer les oiseaux et alimenter la science

  • Forum
  • Le 10 mai 2019

  • Mathieu-Robert Sauvé
Lorna Heaton

Lorna Heaton

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Lorna Heaton présente à «Entre guillemets» le livre «La reconfiguration du travail scientifique en biodiversité», qui cible les enjeux de la participation citoyenne en science.

Ornithologues et astronomes de carrière doivent beaucoup aux non-spécialistes mais néanmoins amoureux de ces disciplines qui soutiennent le développement des connaissances par leurs observations sur le terrain. En biologie, on appelle ce phénomène «pratiques amateurs» et un groupe de chercheurs vient d’y consacrer un ouvrage aux Presses de l’Université de Montréal: La reconfiguration du travail scientifique en biodiversité. «Les technologies numériques jouent un rôle crucial dans l’émergence de pratiques amateurs structurées, notamment par la multiplication des plateformes collaboratives et des bases de données sur le Web, qui facilitent la participation des amateurs et du grand public à la recherche scientifique», écrit Lorna Heaton dans l’introduction de l’ouvrage, qu’elle a codirigé avec Florence Millerand, Patricia Dias da Silva et Serge Proulx.

L’accès aux plateformes numériques facilite l’échange d’informations de part et d’autre, reconnaît la professeure de communication de l’Université de Montréal en entrevue à Entre guillemets. Mais les professionnels ont la responsabilité de bien encadrer la participation des non-spécialistes: «proposer des protocoles et savoir évaluer la justesse des données». Les amateurs peuvent produire des données tout à fait acceptables, mais il ne faut pas les laisser à eux-mêmes. Cette expertise se raffine avec le temps et c’est le sujet de ce livre, qui traite de sciences naturelles (ornithologie, botanique, entomologie…), mais aussi de nouveaux enjeux comme la numérisation des collections et leur diffusion dans la population.

Lorna Heaton et autres, La reconfiguration du travail scientifique en biodiversité, Les Presses de l’Université de Montréal, 2018, 264 p.

Lorna Heaton présente «La reconfiguration du travail scientifique en biodiversité»
En lecture:

Lorna Heaton présente «La reconfiguration du travail scientifique en biodiversité»