L’UdeM remporte deux Prix d’excellence du Conseil canadien pour l’avancement de l’éducation

  • Forum
  • Le 25 mai 2020

  • UdeMNouvelles
La médaille d’or dans la catégorie du meilleur article de fond a été accordée à la série d’articles «Pas de vacances pour la recherche!», diffusée l’été dernier sur UdeMNouvelles.

La médaille d’or dans la catégorie du meilleur article de fond a été accordée à la série d’articles «Pas de vacances pour la recherche!», diffusée l’été dernier sur UdeMNouvelles.

Crédit : Marion Leménager

En 5 secondes

L’UdeM a remporté deux médailles, l’une d’or et l’autre de bronze, à la remise annuelle des Prix d’excellence du Conseil canadien pour l’avancement de l’éducation.

L’Université de Montréal a récolté les honneurs dans deux catégories au concours des Prix d’excellence 2020 du Conseil canadien pour l’avancement de l’éducation (CCAE), soit une médaille d’or pour le meilleur article de fond en français et une médaille de bronze pour la meilleure initiative de relations avec les peuples autochtones.

L’annonce en a été faite à la remise de ces récompenses qui, distanciation oblige, s’est déroulée par visioconférence tout au long de la semaine du 19 mai.

L’or pour la série «Pas de vacances pour la recherche!»

Martin LaSalle

Crédit : Amélie Philibert

La médaille d’or dans la catégorie du meilleur article de fond a été accordée à la série d’articles «Pas de vacances pour la recherche!», diffusée l’été dernier sur UdeMNouvelles.

Élaborée et coordonnée par le rédacteur Martin LaSalle, du Bureau des communications et des relations publiques de l’UdeM, elle comportait 12 articles de fond sur autant de projets de recherche menés par des chercheuses et chercheurs de l’Université dans différentes disciplines.

L’objectif de cette série était de faire connaître, auprès d’un large public, l’ingéniosité et la créativité de ces membres du corps enseignant et de conscientiser le lectorat au fait que la saison des vacances est aussi la seule période de l’année où certains travaux de recherche peuvent être réalisés.

Dans leurs commentaires, les juges ont salué les efforts consacrés à vulgariser, pour M. et Mme Tout-le-Monde et en saison estivale, les avancées scientifiques et sociales auxquelles se consacrent des chercheuses et chercheurs de diverses disciplines.

De fait, la série d’articles a suscité 11 170 visites sur le site d’UdeMNouvelles, en plus d’avoir intéressé les médias, qui ont publié 16 nouvelles tout au long de l’été.

Cette initiative a été rendue possible grâce à la collaboration exemplaire des professeures-chercheuses et professeurs-chercheurs qui, malgré un emploi du temps chargé en raison de leurs travaux, ont su se rendre disponibles auprès de l’auteur des articles.

La série «Pas de vacances pour la recherche!» reviendra cet été sur UdeMNouvelles.

Le bronze pour la cérémonie des réussites autochtones

Samuel Rainville

Crédit : Amélie Philibert

Célébrée pour la première fois le 12 septembre dernier, la Cérémonie des réussites étudiantes autochtones a gagné la médaille de bronze dans la catégorie Meilleure initiative de relations avec les peuples autochtones.

La célébration, qui a été tenue à l’occasion de la 5e Semaine autochtone Mitig, s’est déroulée en présence de professeurs, de l’aîné mohawk Charles Otsi'tsaken:ra‎ Patton, de parents, d’amis et de membres de différentes communautés autochtones, de même que de 14 étudiants autochtones ‒ en large majorité des étudiantes!

Cette cérémonie constituait une nouvelle façon de célébrer les réussites de ce groupe étudiant, tandis que, par les années passées, on soulignait plutôt les remises de bourses.

«Chez les Premiers Peuples, la réussite n’est pas nécessairement synonyme de diplôme ou de bourse, ce peut aussi être le début de l’année scolaire ou la poursuite des études», avait dit Samuel Rainville, agent de liaison en soutien à la communauté étudiante autochtone aux Services aux étudiants (SAÉ) et aussi l’un des instigateurs et organisateurs de cette activité primée.

Ainsi, les nouvelles étudiantes ont notamment été accueillies en s’inspirant du rite d’accueil des nouveau-nés dans la maison longue, sous la conduite d’Yves Sioui, coordonnateur du Programme des facultés de médecine pour les Premières Nations et les Inuits au Québec.

Ce moment rassembleur a été organisé par les SAÉ sous la gouverne d’Isabelle Brasseur, directrice de l’accueil et de l’intégration, et d’Élisabeth Perez, directrice des ressources socioéconomiques, en collaboration avec la Faculté de médecine de l’UdeM et le Réseau des diplômés et des donateurs.

Rappelons que les Prix d’excellence du CCAE soulignent «les réalisations exceptionnelles en relations avec les diplômés, affaires publiques, communications, marketing, développement, services d'avancement, intendance, recrutement d'étudiants et promotion institutionnelle en général» et sont ouverts à tous les établissements d’enseignement supérieur au Canada.