«In memoriam»: Anatole Joffe

Le mathématicien Anatole Joffe

Le mathématicien Anatole Joffe

Crédit : Famille Joffe

En 5 secondes

Le mathématicien Anatole Joffe, professeur et chercheur retraité du Département de mathématiques et de statistique, est décédé le 28 juillet 2020.

Nous avons le regret d’annoncer le décès d’Anatole Joffe, professeur retraité du Département de mathématiques et de statistique de l’Université de Montréal. Le décès est survenu le 28 juillet 2020 à l’hôpital Ichilov de Tel-Aviv. M. Joffe avait 87 ans.

En 1959, Anatole Joffe a obtenu un doctorat en mathématiques de l’Université Cornell, travaux qu’avait dirigés Mark Kac. Son domaine de spécialisation était les probabilités. Après avoir passé un an à l’Université McGill, il a été recruté comme professeur au Département de mathématiques et de statistique de l’UdeM en 1961. Il prendra sa retraite 45 ans plus tard.

Tout au long de sa carrière, il est demeuré actif en recherche. Il comptait parmi ses collaborateurs des probabilistes de renommée internationale, notamment au sein de l’école française de probabilités. Passionné de mathématiques, Anatole Joffe avait une fascination pour les problèmes qui s’énoncent facilement, mais qui sont difficiles à résoudre. Il en discutait avec les non-mathématiciens et s’émerveillait quand ceux-ci parvenaient à les résoudre dans un langage non mathématique.

Anatole Joffe a longtemps siégé à diverses instances de l’Université de Montréal. Il a été membre de l’Assemblée universitaire presque sans interruption de 1981 à 2006; il a fait partie du comité de la retraite de 1989 à 2005 et en a été le vice-président de 1991 à 2005; il a occupé de nombreuses fonctions au Syndicat général des professeurs et professeures de 1961 à 2002. Il a aussi été membre du Conseil de la Faculté des arts et des sciences et du Conseil de la Faculté des études supérieures.

M. Joffe a été directeur du Centre de recherches mathématiques (CRM) de 1973 à 1982. Le travail entrepris alors a conduit à l’intégration des chercheurs du CRM au corps professoral de l’Université. C’est notamment sous sa direction qu’a commencé la longue relation entre le CRM et Robert Langlands, mathématicien majeur du 20e siècle.

Pendant toutes ses années à l'Université, la défense de la liberté d’enseignement et de recherche aura été pour lui une préoccupation constante. Tous ceux et celles qui l’ont connu se souviendront de sa générosité et de son grand sens de la justice. Plusieurs collègues et étudiants et étudiantes ont pu bénéficier de ses conseils et de sa connaissance des instances de l’UdeM. Anatole Joffe aura été un professeur marquant à l’Université de Montréal et particulièrement au Département de mathématiques et de statistique. Il restera dans nos mémoires.

Ce texte hommage a été rédigé par le Département de mathématiques et de statistique.