L’UdeM remettra un doctorat honorifique à trois personnalités inspirantes

Crédit : Amélie Philibert

En 5 secondes

Jean-Louis Cohen, Michael E. Lamb et Maurice Godelier seront honorés à l’UdeM lors de la prochaine rentrée.

De l’architecture à la psychologie en passant par l’anthropologie, l’Université de Montréal remet des doctorats honoris causa à des personnalités exceptionnelles qui ont chacune à leur façon servi les idéaux de l’avancement de la connaissance et sont devenues des modèles pour notre société en traversant les frontières. C’est ainsi que Jean-Louis Cohen, architecte, professeur et commissaire d’exposition, Michael E. Lamb, professeur à l’Université de Cambridge, et Maurice Godelier, anthropologue, seront honorés par l’UdeM.

«Un doctorat honoris causa est la plus grande distinction qu’une université peut décerner. C'est une façon pour nous de souligner le parcours de ces personnalités qui font évoluer nos communautés par leurs recherches, leur engagement, leur créativité et leur détermination à faire de notre société un monde meilleur. C'est un honneur pour nous de les voir entrer dans la grande famille de l'Université de Montréal», souligne le recteur, Guy Breton.

Jean-Louis Cohen

Jean-Louis Cohen

Il recevra son doctorat honorifique à la cérémonie de collation des grades de la Faculté de l’aménagement, qui aura lieu le 23 août à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Architecte, professeur, commissaire d’exposition et historien de l’architecture, Jean-Louis Cohen est une sommité mondiale dans son domaine. Ses travaux portent plus particulièrement sur l’histoire moderne de l’architecture.

Après avoir étudié à l’École spéciale d'architecture et à l’Unité pédagogique n° 6 à Paris, il a obtenu un doctorat de l’École des hautes études en sciences sociales, qui lui a délivré une habilitation à y diriger des recherches. Il a été à la tête du programme de recherche architecturale du ministère de l’Équipement en France et a en outre dirigé l’Institut français d'architecture et le Musée des monuments français. Appelé à concevoir des expositions dans les plus grands musées du monde, Jean-Louis Cohen s’est vu confier par le ministère français de la Culture la création de la Cité de l'architecture et du patrimoine. Professeur dans plusieurs universités prestigieuses, il est aussi l’auteur d’une trentaine d’ouvrages. Lauréat de multiples prix et distinctions, il est notamment officier de l’Ordre des arts et des lettres.

Michael E. Lamb

Michael E. Lamb

Il sera honoré à la cérémonie de collation des grades de la Faculté des arts et des sciences le 26 août à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Diplômé de l’Université Yale, professeur à l’Université de Cambridge, Michael E. Lamb a contribué de manière exceptionnelle à l’avancement du savoir en psychologie quant au rôle des relations parents-enfants dans le développement de l’enfant et aux facteurs pouvant influer sur le témoignage des enfants dans les cas de violences sexuelles et physiques.

Expert réputé, il a mené des recherches et constitué un corpus de connaissances qui ont permis de modifier les lois et les façons de faire, en particulier dans les auditions d’enfants. Le protocole d'entrevue structurée du National Institute of Child Health and Human Development qu'il a conçu est d’ailleurs reconnu internationalement comme la meilleure pratique dans le domaine. Il a également été un pionnier dans l’étude du rôle du père, les répercussions du divorce et la maltraitance. Auteur de 700 publications et d’autant de communications, Michael E. Lamb a reçu 21 prix et distinctions, dont 3 doctorats honorifiques et 5 prix de l’American Psychological Association.

Maurice Godelier

Maurice Godelier

Il recevra son doctorat honoris causa à la cérémonie de collation des grades de la Faculté des arts et des sciences, qui aura lieu le 27 août à l’amphithéâtre Ernest-Cormier. Maurice Godelier est une figure emblématique de l’anthropologie contemporaine. Ses ouvrages sont considérés comme des classiques de cette discipline.

Agrégé de philosophie de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, en France, en 1958, il sera chef de travaux auprès de l’historien Fernand Braudel, puis maître assistant de l’anthropologue et ethnologue Claude Lévi-Strauss. Nommé directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, puis directeur scientifique du Département des sciences de l’homme et de la société au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), il fonde le Centre de recherche et de documentation sur l'Océanie. Il sera directeur scientifique du Musée de l'homme à Paris de 1997 à 2000. Maurice Godelier est reconnu pour ses recherches sur les Baruya en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il est l’auteur de 40 ouvrages et de 400 articles et chapitres de livres. Il a reçu la Médaille d’or du CNRS et le prix Humboldt
de la recherche et il est officier de la Légion d’honneur.

Relations avec les médias