Marie-Thérèse Chicha remporte le prix Égalité Thérèse-Casgrain dans la catégorie Hommage

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Marie-Thérèse Chicha, lauréate de la catégorie Hommage, et Lise Casgrain, petite-fille de Thérèse Casgrain.

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Marie-Thérèse Chicha, lauréate de la catégorie Hommage, et Lise Casgrain, petite-fille de Thérèse Casgrain.

En 5 secondes

La professeure de relations industrielles de l’UdeM a reçu le prix Égalité Thérèse-Casgrain dans la catégorie Hommage pour sa contribution à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Marie-Thérèse Chicha, professeure à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire en relations ethniques de l’UdeM, a remporté le prix Égalité Thérèse-Casgrain dans la catégorie Hommage. Cette distinction vient souligner ses réalisations contribuant à l’égalité entre les femmes et les hommes au Québec.

Cette récompense lui a été remise par Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, à l’Assemblée nationale le 19 février.

«Les lauréats sont des modèles d’inspiration pour nous toutes et nous tous. La contribution que vous apportez à la société est précieuse et indispensable. Le prix Égalité Thérèse-Casgrain témoigne des efforts constants que nous devons fournir pour que l’égalité de fait entre les femmes et les hommes puisse être atteinte un jour au Québec», a déclaré Isabelle Charest.

Depuis le début de sa carrière, Marie-Thérèse Chicha a maintenu résolument le cap sur les objectifs de l'équité et de l'égalité des sexes ainsi que sur la lutte contre les discriminations en emploi. Sa contribution à l'avancement de l'équité salariale est indéniable, tant au Québec qu'à l'étranger. Cette détermination l'a amenée à présider le comité consultatif d'experts mandaté pour préparer la Loi sur l'équité salariale du Québec et, de 2001 à 2004, à faire partie du groupe de travail fédéral chargé d'examiner les dispositions législatives sur l'équité salariale. Entre 2004 et 2015, l’Organisation internationale du travail a fait appel à son expertise afin de promouvoir ce droit fondamental dans ses pays membres.

Mme Chicha a été pionnière dans la formulation du concept de discrimination systémique et son application aux politiques d’accès à l’égalité des femmes et des minorités racisées. Son analyse systémique et intersectionnelle de l’intégration des immigrantes en emploi a ouvert des pistes de recherche novatrices. Son savoir-faire et sa volonté de changement ont également marqué ses activités internationales à titre d'experte-conseil en matière de politique d'égalité auprès du Bureau international du travail, à Genève, et auprès de gouvernements de divers pays.

En 2015, Mme Chicha a fondé l’École d’été sur l’immigration, l’intégration et la diversité sur le marché du travail, qui réunit annuellement des spécialistes nationaux et internationaux et permet aux participants de mieux comprendre de grands enjeux contemporains. En outre, elle a reçu plusieurs distinctions, dont le Prix du Gouverneur général du Canada en commémoration de l’affaire «personne» en 2015 et le prix Acfas Pierre-Dansereau pour son engagement social en 2019.