«In memoriam»: Roland Pressat

Le démographe Roland Pressat

Le démographe Roland Pressat

Crédit : iussp.org

En 5 secondes

Le démographe français Roland Pressat a été professeur titulaire au Département de démographie de la Faculté des arts et des sciences dans les années 70.

Le démographe français Roland Pressat est né dans l’entre-deux-guerres, à une époque où la démographie ne s’enseignait pas: on apprenait le métier en l’exerçant. L’Université de Montréal aura donc eu le privilège de compter parmi ses professeurs celui qu’on surnomme le «père de l’enseignement de la démographie». Roland Pressat est décédé ce mois-ci, à presque 97 ans.

Roland Pressat était convaincu du caractère indispensable de la démographie pour comprendre nombre de phénomènes sociaux. Il a su parler à ses étudiants de concepts arides en cernant au plus près des évènements aussi concrets et intimes que la naissance, le mariage, la migration ou la mort. Mais il insistait tout autant sur la nécessité d’utiliser de bons outils pour en faire l’analyse. En isolant les éléments constitutifs du mouvement de la population, il a ouvert la voie à la construction d’indicateurs synthétiques parfaitement définis tout comme il a mis en valeur leurs rôles respectifs dans le mouvement d’ensemble et leur poids dans l’évolution de la structure des populations.

Un passage bref, une empreinte profonde

Son passage comme professeur au Département de démographie de l’Université de Montréal fut bref ‒ de 1973 à 1978 ‒ mais remarquable. «C’était mon maître! s’exclame le professeur émérite Jaques Légaré. En véritable mentor, il a assuré le transfert et l’enrichissement des connaissances en analyse démographique dans notre département, dans la tradition de ce qui est convenu d’appeler l’école française de démographie.» Selon le directeur actuel du département, Yves Carrière, «Roland Pressat a non seulement formé plusieurs démographes québécois dans les années 70, mais aujourd’hui encore, nos étudiants et étudiantes subissent son influence par l’entremise des professeurs qui ont pris sa relève».

«Pour ceux et celles qui n’ont pas eu la chance de l’avoir comme professeur et comme mentor, rappelle Robert Bourbeau, également professeur émérite, Roland Pressat est l’auteur de livres méthodologiques auxquels nous tous, démographes, retournons continuellement pour nous assurer d’avoir accompli notre travail selon les règles de l’art.» Parmi ces ouvrages de référence, mentionnons L’analyse démographique: méthodes, résultats, applications; Démographie sociale; Principes d’analyse; Démographie statistique; Les méthodes en démographie; Pratique de la démographie; et le Dictionnaire de démographie.

D’abord professeur de mathématiques pour le compte de l’Éducation nationale, Roland Pressat décide, dans les années 50, de réorienter sa carrière en acceptant un poste à l’Institut national d’études démographiques. Sous la direction de Louis Henry, ses travaux de recherche lui permettent d’«apprendre» le métier de démographe. Le tout nouvel Institut de démographie de Paris l’embauche comme professeur et, dès 1961, Roland Pressat fait paraître la première édition de L’analyse démographique: méthodes, résultats, applications. Immense succès en Europe, traduit et réédité à plusieurs reprises, l’ouvrage a contribué à former des légions de démographes.