1,5 M$ pour soutenir la recherche à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Cellules souches

Cellules souches

Crédit : Getty

En 5 secondes

Sandra Cohen et Gilbert Bernier viennent d’obtenir 1,5 M$ pour leurs recherches sur les cellules souches.

Le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada a accordé le 2 mars, par l’entremise du Réseau de cellules souches, un financement de 1,5 M$ à des chercheurs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) qui mènent deux projets en hématologie-oncologie et en ophtalmologie. L’HMR fait partie du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. 

D’abord, la subvention de un million permettra d’appuyer les travaux de la Dre Sandra Cohen, professeure au Département de médecine de l’Université de Montréal, hématologue et chercheuse à l’HMR. Concrètement, la Dre Cohen et son équipe poursuivront l’étude des greffes de cellules souches provenant du sang de cordon ombilical à l’aide de la molécule UM171. Cette fois-ci, l’étude s’intéressera aux patients atteints d’une leucémie aigüe ou d’un syndrome myélodysplasique à risque très élevé de rechute après une greffe classique. Ce risque étant habituellement de 50 %, l’objectif de l’étude est de parvenir à un taux de rechute qui ne dépasse pas 25 %. 

Ensuite, grâce au soutien financier de 500 000 $, le Dr Gilbert Bernier, professeur agrégé au Département de neurosciences de l'Université de Montréal et directeur de l'Unité de recherche sur les mécanismes moléculaires du vieillissement neuronal à l’HMR, et son équipe interdisciplinaire continueront un projet unique au monde visant la thérapie par transplantation maculaire. Par une méthode innovatrice, ils ont réussi à produire l’équivalent d’une macula humaine, partie de la rétine responsable de la vision centrale, à partir de la différenciation de cellules souches. La subvention du Réseau de cellules souches permettra d’étendre le projet de recherche afin de pouvoir restaurer ou améliorer la vision centrale chez les patients qui souffrent de différents problèmes oculaires. 

«Nous sommes très fiers de recevoir ce financement, qui confirme l'excellence et la reconnaissance de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont comme plus important pôle de recherche au Québec et l’un des plus avancés au Canada en thérapie cellulaire, et ce, dans les domaines de l’hématologie-oncologie et de l’ophtalmologie. Les progrès des dernières années dans ces secteurs sont porteurs d’espoir pour les personnes touchées par le cancer ou les maladies oculaires. C'est notamment grâce au soutien financier du Réseau de cellules souches que nos chercheurs continuent d'avoir les leviers nécessaires pour faire progresser les connaissances et les traitements novateurs dans ces disciplines, au bénéfice de tous», a déclaré Sylvain Lemieux, président-directeur général du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal.

À propos de la Dre Sandra Cohen

La Dre Sandra Cohen est chercheuse clinicienne au Service d’hématologie et d’oncologie médicale de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et professeure agrégée au Département de médecine de l’Université de Montréal. Elle se spécialise dans les greffes de cellules hématopoïétiques et, plus particulièrement, dans les greffes de cellules issues de sang de cordon ombilical. Lauréate de plusieurs prix, elle est régulièrement invitée comme conférencière ou pour des présentations orales à des congrès scientifiques.

À propos du Dr Gilbert Bernier

Gilbert Bernier est docteur en biologie moléculaire et professeur agrégé au Département de neurosciences de l'Université de Montréal. Depuis 2001, il est directeur de l'Unité de recherche sur les mécanismes moléculaires du vieillissement neuronal au Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, faisant partie du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal. Les recherches de DBernier portent sur le développement de la rétine et le vieillissement du cerveau et sont fondées sur l’utilisation des cellules souches pluripotentes comme modèle expérimental. Ses travaux font avancer la compréhension et le traitement de la dégénérescence maculaire et de la maladie d’Alzheimer.

À propos du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal regroupe 26 installations et dessert une population de plus de 500 000 Montréalais. 

Affilié à l’Université de Montréal, il offre une gamme complète de soins de santé et de services sociaux de première ligne, de services d’hébergement, de soins hospitaliers généraux, spécialisés, surspécialisés et de soins en santé mentale.