L’Institut d’études religieuses crée un baccalauréat «Cultures, sociétés et religions»

Ce programme d’études multidisciplinaire propose de combiner une formation de premier cycle universitaire en sciences des religions avec une formation dans une autre discipline des sciences humaines et des sciences sociale.

Ce programme d’études multidisciplinaire propose de combiner une formation de premier cycle universitaire en sciences des religions avec une formation dans une autre discipline des sciences humaines et des sciences sociale.

Crédit : Getty

En 5 secondes

Un nouveau programme d’études de premier cycle aura pour thème «Cultures, sociétés et religions».

L’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal offrira à l’hiver 2021 un baccalauréat par cumul avec appellation (BACCAP) «Cultures, sociétés et religions». La Commission des études a approuvé unanimement ce projet à sa réunion virtuelle du 22 septembre.

Ce programme d’études multidisciplinaire propose de «combiner une formation de premier cycle universitaire en sciences des religions avec une formation dans une autre discipline des sciences humaines et des sciences sociales», précise le document de présentation.

Le nouveau programme a pour objectif «l’étude multidisciplinaire des rapports entre les religions, la culture et les sociétés, pouvant être envisagés dans une perspective historique ou contemporaine, théorique, littéraire ou empirique».

Formule de plus en plus appréciée au premier cycle universitaire, le BACCAP est structuré à partir d’une dominante (majeure) associée à une formation complémentaire (mineure). Dans le cas présent, la majeure en études religieuses (sciences des religions ou théologie) ou la mineure en études religieuses sont à la base du parcours de formation. Deux profils sont possibles: Religions et culture et Religions et société. Le public visé est constitué de personnes intéressées «par les faits religieux et le croire», pour qui «le religieux relève de la culture et mérite qu’on l’étudie à ce titre».

Le profil Religions et culture offrira une formation sur «les traditions spirituelles et religieuses, sur les problèmes socioreligieux, en théologie chrétienne» ainsi que «des cours de disciplines connexes». Il sera possible d’ajouter une formation linguistique liée à l’étude des religions. Dans le profil Religions et société, on cherchera à «enrichir la compréhension des faits religieux, placés dans un contexte social, historique ou culturel élargi».