Les albums plurilingues ELODiL: une plateforme gratuite de littérature jeunesse

  • Forum
  • Le 19 mai 2020

  • Martin LaSalle
Le livre «Poils aux pattes», d'Ingrid Chabbert et Bérangère Delaporte, des éditions Les 400 coups, fait partie des contes rendus disponibles par la plateforme Les albums plurilingues ELODiL.

Le livre «Poils aux pattes», d'Ingrid Chabbert et Bérangère Delaporte, des éditions Les 400 coups, fait partie des contes rendus disponibles par la plateforme Les albums plurilingues ELODiL.

Crédit : Les 400 coups

En 5 secondes

Jusqu’au 30 juin, la plateforme Les albums plurilingues ELODiL rend gratuitement accessibles 11 albums de littérature jeunesse en français et en une vingtaine de langues.

L’agneau qui voulait être un loup, Poils aux pattes, Je suis terrible et Un verger dans le ventre sont parmi les 11 albums que les enfants et leurs parents de partout au Canada peuvent lire et écouter gratuitement jusqu’au 30 juin.

En effet, la plateforme Les albums plurilingues ELODiL rend accessibles 11 livres de littérature jeunesse, édités par La courte échelle et Les 400 coups, offerts en français et dans une vingtaine de langues. Tous sont accompagnés d’une version audio en français et plusieurs le sont dans une dizaine de langues.

Cette plateforme a été conçue par la professeure Françoise Armand, de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, en collaboration avec Catherine Gosselin-Lavoie et Catherine Maynard.

Elle s’inscrit dans l’ensemble des projets ELODiL – pour «éveil au langage et ouverture à la diversité linguistique». L’approche ELODiL vise à soutenir l’apprentissage du français tout en valorisant les langues maternelles des enfants allophones et en favorisant l’ouverture à ces autres langues chez l’ensemble des élèves. Le site ELODiL présente plusieurs vidéos et ouvrages pédagogiques destinés aux enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire.

Lire des albums de littérature jeunesse et s’éveiller à la diversité linguistique

Françoise Armand

Crédit : Amélie Philibert

Cette plateforme, financée par la Direction des services d'accueil et d'éducation interculturelle du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES), a été mise à l’essai dans le cadre d’un projet de recherche auquel ont pris part les élèves d’une dizaine de classes du préscolaire et leurs parents dans quatre commissions scolaires de la grande région de Montréal.

Financé par le Fonds de recherche du Québec ‒ Société et culture, le projet* visait à observer les effets d’une approche plurilingue dans l’utilisation de la littérature jeunesse sur le développement langagier des enfants et leurs représentations des langues.

Cette plateforme était uniquement accessible aux participants de l’étude, mais grâce à la générosité des auteurs et illustrateurs ainsi que des maisons d’édition, il a été possible d’en élargir gratuitement l’accès aux parents et à leurs enfants durant ces temps de confinement et d’école à la maison afin de leur permettre de vivre des moments de lecture partagée de qualité et de motiver les apprentissages.

Et la Direction des services d'accueil et d'éducation interculturelle du MEES a convenu d’en assumer les coûts à titre de projet spécial lié à la pandémie de COVID-19.

«Ce sont des albums qui suscitent la réflexion critique sur le vivre-ensemble, les différences et le rejet ou qui abordent les repères culturels québécois. Le fait de pouvoir les lire en français et dans d’autres langues favorise des échanges plus riches dans les familles issues de l’immigration. Ces livres, accompagnés de jeux qui s’appuient sur la diversité des langues pour stimuler leurs capacités d’observation et d’écoute, piquent aisément la curiosité des jeunes enfants, conclut Mme Armand. J’espère que tous les parents prendront plaisir à découvrir ces albums avec leurs enfants!»

 

 

* Ce projet est le résultat d’une collaboration entre plusieurs enseignantes, conseillères pédagogiques, chercheuses, partenaires et auxiliaires de recherche.